Sélectionneur de l'Angleterre, pire job du monde ?

le
0
Sélectionneur de l'Angleterre, pire job du monde ?
Sélectionneur de l'Angleterre, pire job du monde ?

Depuis la mise à l'écart de Sam Allardyce, le poste de sélectionneur de l'Angleterre est vacant. Et à première vue, les candidats ne se bousculent pas pour reprendre un poste exposé et exigeant. Profil idéal, le manager de Bournemouth, Eddie Howe, a même indiqué préférer rester dans le ventre mou de Premier League. Parce qu'en 2016, il n'y a pas pire qu'entraîner les Trois Lions ?

Pep Guardiola, José Mourinho, Arsène Wenger... À chaque fois que le poste de sélectionneur de l'Angleterre se libère, le même serpent de mer. Tous les plus grands coachs de la planète football sont annoncés comme des recrues potentielles. Et au final, les Trois Lions voient Roy Hodgson ou Sam Allardyce poser son séant sur le banc. En 2016, cela correspondrait à Steve Bruce, " un entraîneur correct, pas exceptionnel, mais qui est expérimenté et a l'avantage d'être anglais ", analyse Jonathan Wilson. Auteur de l'ouvrage référence au Royaume-Uni quand on parle de tactique – Inverting the pyramid – et éditeur de la réputée revue The Blizzard, il ne s'étonne pas des difficultés de la Fédération anglaise à dénicher des entraîneurs à la hauteur de ses ambitions. Parce que le job, aussi prestigieux et attractif qu'il paraisse, est surtout " un calice rempli de poison " selon le très bien informé Gordon Taylor, président de la Professionnal Footballers Association, le syndicat des joueurs et entraîneurs pros en Angleterre. " La pression du succès est trop lourde sur les joueurs, alors qu'en comparaison, d'autres joueurs de Premier League ne subissent même pas la moitié de ça quand ils jouent pour le pays de Galles ou l'Islande. " En clair, on attend beaucoup d'un manager de la sélection anglaise. Beaucoup trop. Et quand bien même il ferait un superbe boulot, il n'y aurait personne pour s'en rendre compte selon Wilson. " L'Angleterre pourrait gagner tous ses matchs 4-0 d'ici la prochaine Coupe du monde... Battre l'Écosse ou la Slovénie, c'est normal. Perdre contre eux, c'est embarrassant. Et arriver brillamment jusqu'aux quarts, puis perdre aux penaltys contre l'Espagne ou l'Allemagne, on le traiterait d'incompétent. Même Sir Alf Ramsey, il a été critiqué quasiment pendant tout son mandat."

" Être sélectionneur de l'Angleterre, c'est un traumatisme. " Jonathan Wilson


De quoi rébuter les premiers choix, voire les seconds. À l'image d'Eddie Howe, qui a officiellement indiqué préférer rester à Bournemouth que prendre en main l'équipe nationale. " Cela se passe trop bien à Bournemouth pour…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant