Selectinvest : Activité immobilière 1T2011

le
0

COMMENTAIRE DE GESTION

Dans un contexte de marché plus favorable le bilan commercial de Sélectinvest 1 au premier trimestre n’est pas encore stabilisé. En effet la somme des libérations intervenues dépasse les relocations effectuées qui totalisent pourtant près de 23 000 m².

La qualité des immeubles et l’emplacement par rapport aux transports en commun sont des atouts essentiels dans cette période. Ainsi le bâtiment neuf "Massy Plazza" livré en février est déjà loué à 81%, en région les immeubles situés dans le centre ville des grandes agglomérations sont recherchés. A titre d'exemple : 1 115 m² reloués Tour Part Dieu à Lyon et 1 732 m² en centre ville de Toulouse. De même la livraison de l’opération "Green Square" à Bagneux et l’achèvement et la livraison début mars d’"Iléo" à Boulogne suscitent aujourd’hui des visites et des marques d’intérêt.

 

Cette tendance marquée pour les produits de qualité, neufs ou rénovés, justifie nos travaux sur le devenir de l’immeuble de la rue La Condamine à Paris. Libéré fin janvier, un projet de rénovation lourde est d’ores et déjà à l’étude car la localisation dans le quartier des Batignolles entre Saint-Lazare et le nouveau quartier autour de Pont-Cardinet est particulièrement privilégiée.

 

La première location (250 m²) rue de l’Évêché à Marseille est un succès à signaler car ce petit bâtiment de 750 m² a été entièrement rénové en 2010 afin de cibler une valeur élevée de 200 €/m² qui a été tenue sur cette première transaction.

Enfin pour les locaux de commerce, si quelques renégociations de loyer sont encore intervenues en début d’année, certains renouvellements ont aussi été l’occasion de réajustement des loyers à la hausse comme à La Valette du Var avec une augmentation de 32%.

 

EVOLUTION DU PATRIMOINE DE LA SCPI

Les cessions du 1er trimestre ont été axées prioritairement sur les locaux vacants : il a été cédé plus de 13000 m² de cette catégorie. La plupart de ces cessions ont bénéficié de prix de vente attrayant car les acquéreurs sont les utilisateurs (et non des investisseurs). Huit actifs ont été cédés pour un montant de 10 364 000 €/HD.

Parmi ces arbitrages on peut citer Bondoufle, dont la vacance historique était élevée, Villebon sur Yvette, qui souffrait d'une mauvaise desserte par les transports en commun et d'un marché locatif atone et Lyon, rue Molière, un actif atypique et pénalisé par une forte proportion de surface aveugle.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant