Selahattin Demirtas, l'homme fort du HDP, muselé par la Turquie

le
0
En juin dernier, Selahattin Demirtas, alors libre, a prononcé un discours sur l'immunité des parlementaires à Istanbul.
En juin dernier, Selahattin Demirtas, alors libre, a prononcé un discours sur l'immunité des parlementaires à Istanbul.

Placé en détention préventive, le coprésident du Parti de la démocratie des peuples apparaît comme un contre-pouvoir au président Erdogan.

Dans la nuit du jeudi 3 au vendredi 4 novembre, Selahattin Demirtas était tranquillement installé chez lui, en famille à Diyarbakir, la grande ville kurde du sud-est de la Turquie, lorsque des coups ont retenti. « La police est à ma porte avec un mandat pour m’emmener de force », a-t-il tweeté.

Coprésident du parti de la démocratie des peuples (HDP, pro kurde), le charismatique Selahattin Demirtas a été interpellé cette nuit-là, tout comme dix de ses collègues. Ils sont accusés de soutenir le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, interdit en Turquie), en guerre depuis plus de trente ans contre l’Etat turc. A la faveur de l’état d’urgence, déclaré le 20 juillet pour trois mois, puis prolongé d’autant, le gouvernement a toute latitude pour régler ses comptes avec l’opposition.

Mis en examen, le dirigeant kurde a été transporté en hélicoptère jusqu’à la prison d’Edirne (ouest), à l’autre bout du pays, de façon à éviter les éventuels rassemblements sous les murs de la prison. Forcément, les visites de ses proches n’en seront que plus rares.

Rien ne saurait être négligé pour museler cet avocat de formation, connu pour son sens de la formule et pour son courage. « La peur est contagieuse, c’est vrai. Mais le courage l’est plus encore », avait-il confié dans sa dernière interview donnée en novembre à L’Express.

Un anti-macho pour la reconnaissance des droits des Kurdes Né en 1973 à Elazig (sud-est de la Turquie), Selahattin Demirtas est le deuxième enfant d’une fratri...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant