Seize interpellations en marge des manifestations à Paris

le
0
    PARIS, 26 mai (Reuters) - Seize personnes ont été 
interpellées jeudi à Paris en marge des manifestations contre le 
projet de loi Travail, qui ont donné lieu par endroits à des 
affrontements avec les forces de l'ordre, a-t-on appris de 
source policière. 
    Des heurts ont éclaté notamment sur la place de la Nation, 
point d'arrivée du cortège dans l'Est parisien, où la police a 
fait usage de gaz lacrymogène.  
    Des manifestants ont également brisé la vitrine d'un 
concessionnaire automobile du boulevard Diderot, non loin de là, 
et y ont inscrit des messages hostiles aux policiers. 
    Les devantures d'autres commerces, un abribus et une station 
de vélos Autolib ont aussi été dégradés.  
    Le cortège parisien a rassemblé entre 18.000 et 19.000 
personnes selon la police, 100.000 selon la CGT. 
    Lors de cette huitième journée de mobilisation organisée à 
l'appel de sept syndicats opposés au projet de loi de Myriam El 
Khomri, des débordements sont survenus dans d'autres villes, 
comme à Nantes ou à Bordeaux, où un poste de police a été pris 
pour cible.   et   
 
 (Simon Carraud et Noémie Olive, édité par Emmanuel jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant