Séisme en Italie : de nouvelles victimes étrangères confirmées

le
0
Les équipes de secours à Amatrice, le 25 août 2016.
Les équipes de secours à Amatrice, le 25 août 2016.

Le tremblement de terre, survenu dans la nuit de mercredi à jeudi, a fait 250 morts, selon le dernier bilan des autorités. Le nombre de disparus reste inconnu.

Plus de 24 heures après le tremblement de terre qui a secoué le centre de l’Italie et partiellement détruit trois villages, la population s’interrogeait, jeudi 25 août, sur les raisons d’un bilan humain aussi lourd. La secousse est survenue dans une zone montagneuse, relativement peu peuplée. En 2009, le séisme à L’Aquila, non loin de la zone du séisme de mercredi, avait fait plus de 300 morts. Mais il s’agissait alors d’une ville de plusieurs dizaines de milliers d’habitants.

250 morts, dont cinq étrangers, 365 blessés hospitalisés Tandis que l’espoir de retrouver de nouveaux survivants s’amenuise, le dernier chiffre donné par les autorités fait état de 250 morts et 365 blessés hospitalisés. Au moins cinq étrangers ont été identifiés parmi les victimes. Leur décès a été confirmé par les gouvernements des Etats concernés. Il s’agit de deux Roumains (quatre autres ont été blessés et huit sont portés disparus), une Espagnole, un ressortissant canadien et un ressortissant salvadorien. Les médias britanniques font par ailleurs état de trois citoyens du Royaume-Uni tués, mais cette information n’a pour l’heure pas été confirmée par le ministère des affaires étrangères.

Le nombre de disparus non établi Le mystère reste presque total sur le nombre exact de disparus. La population de ces villages pittoresques et touristiques triple ou quadruple l’été, rendant difficile l’évaluation du nombre de personnes présentes sur les lieux au moment du drame.

Les opérations de secours s...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant