Séisme de 6,8 en Birmanie, 3 tués, des pagodes endommagées

le
0
 (Actualisé avec bilan et précisions) 
    RANGOUN, 24 août (Reuters) - Un tremblement de terre de 
magnitude 6,8 s'est produit mercredi dans le centre de la 
Birmanie, faisant au moins trois morts, dont deux enfants, et 
endommageant certaines des célèbres pagodes de l'ancienne 
capitale, Bagan. 
    Selon le centre américain de veille sismique (USGS), la 
secousse avait son épicentre près de la ville de Chauk, au 
sud-ouest de Mandalay. Elle a été perçue jusqu'en Thaïlande, où 
des témoins disent avoir senti trembler les hauts immeubles de 
Bangkok, mais aussi à Dacca, la capitale du Bangladesh. 
    Chauk se trouve à 35 km de Bagan, surnommée la "ville aux 
quatre millions de pagodes", l'un des hauts lieux du tourisme 
birman. 
    Selon le ministère birman des Affaires religieuses, 65 
pagodes de Bagan ont été touchées à un degré ou un autre. 
    Le séisme s'est fait sentir aussi dans la plus grande ville 
de Birmanie, Rangoun, ainsi que dans d'autres villes. 
    La Birmanie se trouve dans une région à forte activité 
sismique, où la plaque indo-australienne se heurte à la plaque 
eurasienne. En mars 2011, 74 personnes ont été tuées dans un 
tremblement de terre près des frontières avec la Thaïlande et le 
Laos. 
 
 (Shwe Yee Saw Myint et Aung Hla Tun; Jean-Philippe Lefief et 
Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant