Séisme au Népal : 393 Français manquent encore à l'appel

le , mis à jour à 22:46
0
Séisme au Népal : 393 Français manquent encore à l'appel
Séisme au Népal : 393 Français manquent encore à l'appel

Cinq jours après le violent séisme au nord du Népal et ses répliques qui ont fait plus de 5 000 victimes, 2309 Français ont été localisés sains et saufs. Mais le ministère des Affaires étrangères s'inquiétait ce mercredi en fin d'après-midi du sort de 393 ressortissants français qui n’ont pas encore pu être joints (contre 514 en milieu de journée). Par ailleurs, une vingtaine sont blessés, dont quatre sérieusement.

Le chef de la diplomatie Laurent Fabius craignait mardi le décès d'un troisième ressortissant français. De son côté, la police népalaise a publié mercredi une liste des 33 étrangers disparus dans laquelle figurent figurent quinze Israéliens, cinq Canadiens, trois Bangladeshis et bien trois Français.

«Il y a de fortes présomptions qu'un Français ait été emporté par une avalanche, sa compagne blessée», avait déclaré mardi le ministre des Affaires étrangères. Lundi, il avait annoncé la mort de deux Français à Katmandou : Pierre-Vladimir Lobadowsky, un conseiller de la ministre de la Culture, et sa compagne, Mathilde Forissier.

VIDEO. «Forte présomption» d’un 3e mort français, selon Fabius

Cinq blessés dont deux graves ont embarqué

Un premier avion français transportant de l'aide humanitaire s'est posé mercredi matin à Katmandou avec 55 personnels de santé et humanitaires et 25 tonnes de matériel. Un deuxième est bloqué à Abou Dhabi faute d'autorisation pour atterrir des autorités népalaises mais doit arriver jeudi vers 6 heures, a expliqué Martine Bassereau, l'ambassadrice de France au Népal. «Les vols humanitaires et les vols commerciaux doivent cohabiter et il doit y avoir une articulation entre toutes les autorisations d'atterrissage», a-t-elle expliqué.

Quelque 400 Français présents au Népal ont demandé à être rapatriés dans les vols mis en place par la France. «Quelque 190 personnes ont été embarquées plus 5 blessées dont 2 très graves», a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant