Seine-Saint-Denis : le préfet Lambert ne lâche rien

le
0
Un policier a été délibérement renversé par un véhicule, jeudi soir, à Sevran.

La Seine-Saint-Denis reste plus que jamais un chaudron. Six mois après l'arrivée du préfet Christian Lambert, l'ex-patron du Raid, à la tête du département, les cités sont sous tension. Vendredi matin, une opération de PJ a été menée dans la cité Basse de Sevran où, jeudi soir, un brigadier de la brigade anticriminalité (BAC) a été délibérément renversé par une Peugeot 206. Le policier, qui participait à un contrôle dans un hall d'immeuble, n'a eu le temps de tirer qu'une seule fois, avant d'être percuté de plein fouet.

Présentant de multiples fractures à la mâchoire et touché aux jambes, le fonctionnaire de 34 ans, admis aux urgences à Paris, n'a pu être opéré dans la soirée. La voiture folle a été retrouvée abandonnée 600 mètres plus loin, le moteur allumé et les portes ouvertes. Deux sacs découverts à une centaine de mètres, le long d'un muret, renfermaient 400 grammes d'herbe de cannabis en vrac. Vers 3 heures du matin, un suspect d'une vin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant