Seine-et-Marne : la première «banque» islamique de France a ouvert

le
53
Seine-et-Marne : la première «banque» islamique de France a ouvert
Seine-et-Marne : la première «banque» islamique de France a ouvert

Voici maintenant une semaine que la première agence de finance islamique a ouvert à Chelles (Seine-et-Marne). C’est la société Noorassur, présente en ligne depuis 2012, qui a décidé de lancer cette agence en franchise. Déjà forte de 3 000 clients et 8 M€ d’épargne collectés, Noorassur a prévu d’ouvrir une vingtaine d’autres agences en France d’ici à fin 2016 et une centaine d’ici à fin 2017.

Il ne s’agit pas d’une banque, on ne peut pas y ouvrir de compte courant. En revanche, on peut souscrire à des solutions d’épargne et d’assurance, comme une complémentaire santé ou une assurance vie. Quelques autres produits ciblent plus précisément la communauté musulmane, comme une assurance annulation rapatriement en cas de pèlerinage à La Mecque ou un contrat de responsabilité civile professionnelle « spécial mosquée ».

Des placements charia-compatibles

Particularité de ces placements ? Ils sont charia-compatibles, à savoir qu’ils n’entrent pas en contradiction avec les préceptes de l’islam. « La finance islamique n’est qu’un compartiment de la finance éthique. Ce que nous proposons, c’est une alternative à la finance traditionnelle et une possibilité pour les musulmans de France de placer leur argent en accord avec leurs convictions religieuses. Mais nous ne nous adressons pas qu’à eux, d’ailleurs 15% de nos clients ne sont pas de confession musulmane », explique Mourad Chabchoub, le directeur de l’agence chelloise, par ailleurs chargé du développement chez Noorassur.

Dans la petite agence, située non loin du centre-ville, une salle d’attente classique diffusant des vidéos pédagogiques sur la finance islamique et des bureaux où les conseillers financiers reçoivent leurs clients. Mais l’agence dispose aussi d’une petite salle de prière toute simple, avec de la moquette verte au sol et deux tapis, tournés vers La Mecque. « Je ne suis pas prédicateur mais conseiller ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le mercredi 9 sept 2015 à 15:22

    C'est pas un peu du prosélytisme ça ?

  • soulamer le dimanche 6 sept 2015 à 18:36

    ils nous ont échangé Zemmour par Degois pfu....

  • badaro le dimanche 6 sept 2015 à 13:45

    plein de tapis et pause de 15 minutes 5 fois par jour pour la prière. :))))Les femmes doivent être voilés pour entrer à la banque et doivent être accompagnés par un berbu:))))

  • abertoni le dimanche 6 sept 2015 à 12:08

    Vidéos pédagogique dans les agences.comment mettre en œuvre la charria

  • M7093115 le dimanche 6 sept 2015 à 11:52

    Salle de prières dans la banque et guichet pour vente de billets : direction : Syrie......

  • bpush le samedi 5 sept 2015 à 23:21

    Au premier abord, ça me fait rigoler, comme "la banque qui n'est pas une banque" ou "le contrat de responsabilité civile professionnelle « spécial mosquée »" ... mais en fait c'est tragique :-(

  • rakiri le samedi 5 sept 2015 à 23:09

    Oh mon dieu et bientôt un président islamique ?

  • ceriz le samedi 5 sept 2015 à 22:42

    banque ouverte aussi aux français?

  • abertoni le samedi 5 sept 2015 à 22:37

    Bientôt comme les boucheries

  • ceriz le samedi 5 sept 2015 à 22:16

    la france s'islamise de partout !