Seiller : «Une image de marque se redresse lentement»

le
0

Dans un entretien au Figaro , le directeur général du RSI (Régime social des indépendants) assure que le pire est derrière le régime des indépendants.

LE FIGARO - Que répondez-vous face aux critiques adressées au RSI?

Stéphane SEILLER - Je ne nie pas qu'il y ait eu de grosses difficultés de 2008 à 2010. Le RSI a bien fonctionné pour une grande majorité des cotisants, mais mal pour une forte minorité. Le paiement des cotisations a été fortement perturbé pour quelques centaines de milliers de personnes. Cela a été un vrai choc et nos équipes ont beaucoup souffert en interne. Les choses ont commencé à s'améliorer en 2011. Tout n'est pas parfait, mais nous sommes sortis depuis 2013 de la crise. Cependant, elle a durablement marqué les esprits. Une image de marque se dégrade très vite et se redresse lentement. On est contesté et critiqué, mais cela masque des améliorations très objectives.

Concrètement, que ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant