Ségolène Royal tacle le patron de la BPI

le
6
Ségolène Royal, vice-présidente de la Banque publique d'investissement, a vivement réagi aux propos de Nicolas Fourque, le directeur général de l'établissement, qui avait expliqué en des termes abrupts pourquoi la BPI n'était pas intervenue pour sauver Florange ou Petroplus.

Ambiance à la BPI... Ségolène Royal, vice-présidente de la Banque publique d'investissement, a vivement critiqué vendredi les propos tenus deux jours plus tôt par son directeur général, Nicolas Dufourcq. Ce dernier avait expliqué pourquoi la BPI n'était pas intervenue pour sauver Florange ou Petroplus en des termes plutôt abrupts: «On aurait perdu beaucoup d'argent et ce n'aurait pas été un bon business.» Un langage politiquement incorrect pour lequel Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, affirme avoir «réprimandé»Nicolas Dufourcq. Ségolène Royal a pour sa part qualifié ses déclarations de «grave dérapage (...) qui n'a aucune raison d'être et qui ne se reproduir...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • neutro le vendredi 3 mai 2013 à 12:37

    @ljay1: une fois de plus, on n´a pas donné de l´argent aux banques, on leur a prêté et elles ont payé des intérêts... et en plus, elles ont pour la plupart, remboursé les prêts. Avec Petroplus, cela aurait été différent surtout dans le contexte actuel de surcapacité de raffinage.

  • ljay1 le jeudi 25 avr 2013 à 15:58

    Pour ce qui est de la distribution d'argent.. l'équippe précédente ne s'en est pas privée 200milliards aux banques et plus... C'est quoi cela??? Alors, pétroplus avec 200millions on repartait avec Une tour de distillation avec 50% de GO et la rentabilité presque de suite... Merci T OTAL

  • vd46 le dimanche 21 avr 2013 à 15:25

    la gauche ,spécialiste du renflouement des canards boiteux pourvu qu'ils votent pour elle ...ça continue de + bel !!!! et l'autre qui bêle !!!! asinus asinum fricat !

  • vd46 le dimanche 21 avr 2013 à 15:23

    ça commence ! l'emmer.....se est de retour ! PUT 1 ,pauvre HOLLANDE qui a dû la supporter si longtemps !!!

  • M835627 le samedi 20 avr 2013 à 11:50

    Dieu sait que Madame Chabichou sait ce que c'est de dilapider l'argent public, cf. son action remarquable chez Heuliez : nul doute que ce genre de compétences soit utile à la BPI.

  • fpelu le vendredi 19 avr 2013 à 23:39

    On aura les mêmes dérives que sous Mitterrand. Une banque d'état qui distribue l'argent aux copains.