Ségolène Royal présente son projet de loi sur la transition énergétique

le
0
Ségolène Royal présente son projet de loi sur la transition énergétique
Ségolène Royal présente son projet de loi sur la transition énergétique

Diviser par deux la consommation d'énergie de la France d'ici 2050. C'est l'une des grandes ambitions du projet de loi sur la transition énergétique présenté ce mercredi en conseil des ministres. Le texte, porté par Ségolène Royal et qui devrait être discuté à l'Assemblée à partir du 1er octobre, vise également à diminuer la consommation des énergies fossiles de 30 % d'ici 2030 et à doubler dans le même temps la part des énergies renouvelables. Autre objectif : abaisser de 40 % les gaz à effet de serre à l'horizon 2030.

Ramener à 50 % la part du nucléaire en 2025. C'est un engagement de campagne de François Hollande : ramener de 75% à 50% la part du nucléaire dans la consommation d'électricité. La puissance du parc nucléaire sera plafonnée à son niveau actuel (63,2 mégawatts). En clair, la France devra fermer un réacteur nucléaire pour pouvoir en ouvrir un. Un calendrier qui serait négocié avec EDF. L'entrée en service de l'EPR de Flamanville en 2016 devra donc être compensée, alors qu'on sait déjà que la centrale de Fessenheim fermera d'ici 2017. Sur BFMTV, Ségolène Royal a indiqué mercredi que la sécurité nucléaire serait renforcée, en donnant notamment plus de pouvoir à l'Autorité de sûreté nucléaire.

Multiplier par deux les énergies renouvelables d'ici 15 ans. Mission : atteindre 32 % d'énergies renouvelables en 2030, contre 13,7 % en 2012. Ces ressources sont multiples : bois, biomasse, éolien, solaire, géothermie... Via une Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), l'Etat fixerait la part de chaque source (renouvelable, nucléaire, fossile), un schéma auquel devra se conformer EDF. Le mix énergétique serait revu tous les cinq ans, a précisé Ségolène Royal mercredi. 1.500 projets de méthaniseurs, qui produisent de l'énergie à partir déchets agricoles, seront lancés dans les territoires ruraux.

Inciter les ménages à isoler leurs logements. «Plus de la moitié de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant