Ségolène Royal, le sujet le plus controversé de Wikipédia

le
0
Ségolène Royal, le sujet le plus controversé de Wikipédia
Ségolène Royal, le sujet le plus controversé de Wikipédia

Wikipédia n'avait jusqu'ici jamais fait l'objet d'une étude consacrée à ses articles les plus polémiques. Des chercheurs américains viennent de publier une liste exhaustive des sujets les plus controversés dans13 pays, dont la France. Le résultat est édifiant.

Si la page Wikipédia la plus contestée est celle consacrée à George W. Bush aux Etats-Unis, chez nous, c'est celle de... Ségolène Royal, suivi de près de l'article qui traite des ovnis, des témoins de Jehovah, puis de Jésus, qui n'arrive qu'en quatrième position.

Les auteurs de l'étude expliquent s'être servis des historiques de production, consultables publiquement. Le nombre de révisions (quand un nouveau contributeur revient sur la collaboration d'un précédent éditeur et le corrige) étant l'indicateur utilisé pour mesurer les articles les plus polémiques. C'est ainsi que dans le cas de Ségolène Royal, les modifications de sa page Wikipédia sont multiples et répétées et que les points de conflits sont variés.

Des changements qui concernent sa vie privée, comme sa carrière politique

Ces changements peuvent aussi bien concerner sa carrière politique que sa vie privée. Par exemple, sa rencontre avec l'acteur Patrick Dewaere a été modifiée à plusieurs reprises. Le 22 mai 2013, elle était décrite de la façon suivante : «Alors étudiante, elle rencontre le comédien Patrick Dewaere qui va jusqu'à la demander en mariage. Mais Ségolène refuse : en effet, son nouveau nom de mariage aurait été Ségolène Dewaere, ce qui lui interdisait toute ambition politique». Un ajout qui sera supprimé quelques jours plus tard et qui ne figure plus sur sa page Wikipédia.

Sur les points politiques, la «circulaire Royal» est également sujet à controverse, publiée en 1997, elle concernait la lutte contre la pédophilie. Les conséquences de cette circulaire avaient été discutées lors de l'affaire Outreau. En 2006, sur la fiche Wikipédia de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant