Ségolène Royal juge encore insuffisante la revalorisation du «péage de l'électricité»

le
10

Décidément Ségolène Royal, la ministre de l'Energie et de l'Environnement, n'aime pas perdre. Elle serait même rentrée dans une colère noire à la lecture du Journal Officiel d'hier (édition du samedi 28 janvier). On pouvait effectivement y découvrir la délibération de la Commission de régulation de l'Energie (CRE) concernant la revalorisation du Turpe (Tarif d'utilisation du réseau public d'électricité) pour les cinq prochaines années à venir. Ce tarif est payé par les fournisseurs d’électricité (EDF évidemment, mais aussi tous les alternatifs comme Engie ou Direct Energie) pour que l’électricité produite dans leurs centrales, ou achetée sur le marché de gros, puisse circuler sur le réseau de transport. Un péage en quelque sorte, qui représente un tiers de la facture des ménages. Il est reversé aux deux gestionnaires du réseau : RTE pour le transport (lignes haute tension), et Enedis (ex-ERDF) pour la distribution (lignes moyenne et basse tension), filiales à 100 % d’EDF, pour l'entretien et la modernisation du réseau.

 

Le calcul de revalorisation donne lieu depuis quelques semaines à un violent bras de fer entre Ségolène Royal et la CRE. C'est pourtant à cette dernière, en tant qu'autorité administrative indépendante, qu'échoit le rôle de gendarme de l'énergie depuis l'ouverture des marchés en 2007. Dans une première délibération du 17 novembre dernier, la CRE estimait que pour couvrir les besoins de RTE et Enedis, le Turpe devait être revalorisé à hauteur de 2,71%. Ce qui se traduirait par une hausse de 2% dans les tarifs de l'électricité à partir du 1er août prochain.

 

«Insuffisant» a estimé la ministre, qui en demande plus pour «prendre suffisamment en compte les investissements nécessaires à la transition énergétique». Et les faire payer aux consommateurs donc, puisque la répercussion sur les tarifs se ferait alors à hauteur de 3%, soit 22€ supplémentaires sur la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Lully10 il y a 11 mois

    C'est inimaginable ces rackets. Ils ne savent plus quoi faire pour augmenter les factures ou les impôts. Ce sont vraiment des malades

  • dsta il y a 11 mois

    Quand ce sont les péages autoroutiers, elle juge qu'ils sont toujours beaucoup trop chers, mais pour les péages que l'Etat récupère...alors là, ils ne sont jamais assez chers...! DEGAGE !

  • pepitobo il y a 11 mois

    Ruiner edf ne lui suffit? Voila qu'elle veut aussi ruiner les consommateurs??? Honte à elle et vivement qu'elle dégage!!!!

  • 34flora il y a 11 mois

    les petits cadeaux en famille...

  • 123car il y a 11 mois

    Royal la mediocre devenu ministre ...

  • 34flora il y a 11 mois

    de toutes façons, avec les "salaires" qu'ils s'octroient (disproportionnés au vu de l'état dans lequel ils ont mis la France), ils ne devraient pas être trop souffrants pour régler leurs factures.... mais on pourrait encore avoir des surprises !

  • sachaaa il y a 11 mois

    A-t-elle , un jour, dans sa vie payé une facture d'électricité....Autrement qu'avec l'argent des contribuables!!! La gestion de "sa" région est l'une des plus catastrophiques de France...des élus ont même porté plainte contre sa gestion....mais les journalistes n'en parlent JAMAIS.

  • 34flora il y a 11 mois

    elle pense probablement avant tout aux petits budgets qui ont peur de se servir de leurs appareils électriques en pensant à la prochaine facture.... qu'ils ne pourront pas payer !

  • aiki41 il y a 11 mois

    Pour régulièrement subir les conséquences de ses décisions, c'est une personne autoritaire, incapable de jugement. Ses décisions posent de réelles problèmes aux personnes qui travaillent avec elle et surtout coutent très chers aux français sans aucune valeur ajoutée. Aujourd'hui différends avec le CRE, hier avec certains industriels, avant-hier avec météo France. Elle impose sa vision, alors qu'elle ne doit pas le faire, sans connaitre les dossiers

  • kram123 il y a 11 mois

    Je lis cet article juste après avoir regarder envoyé spécial sur la précarité énergétique.... bref je me demande comment elle a pu arriver si haut avec un cerveau à un neurone