Ségolène Royal fait sa rentrée politique à l'Elysée

le
6
SÉGOLÈNE ROYAL FAIT SA RENTRÉE POLITIQUE À L'ELYSÉE
SÉGOLÈNE ROYAL FAIT SA RENTRÉE POLITIQUE À L'ELYSÉE

PARIS (Reuters) - Ségolène Royal a fait mercredi une rentrée politique remarquée à l'Elysée, où l'ancienne candidate malheureuse à la présidentielle de 2007 a participé à une réunion des présidents de région.

L'ancienne compagne de François Hollande, avec qui elle a eu quatre enfants, a dit son "plaisir" d'être reçue à la présidence de la République, trois mois après son échec aux élections législatives en Charente-Maritime.

A la question de savoir si on pouvait considérer cette journée comme sa "rentrée", la présidente de la région Poitou-Charentes a répondu à des journalistes: "On peut dire ça, même si je n'ai quitté ni la scène nationale, ni mes responsabilités politiques à la tête de la région, parce que c'est là qu'on se bat".

Après son échec dans la course à l'Assemblée nationale, dont elle envisageait la présidence, Ségolène Royal avait dit son souhait de faire une pause.

Elle était absente des universités d'été de La Rochelle, fin août, date à laquelle elle s'est rendue en Afrique du Sud en tant que vice-présidente de l'internationale socialiste.

Tout sourire, en veste rouge, Ségolène Royal, arrivée avec la plupart des autres présidents des 27 régions de France, s'est déclarée heureuse de venir à l'Elysée.

"C'est très important, ça me fait plaisir, C'est aussi la reconnaissance d'un territoire et des régions", a-t-elle dit.

"Il est évident que si nous unissons nos forces entre l'Etat et les territoires -et les régions en particulier- on va être plus efficaces ensemble, plus forts ensemble sur le chômage, la formation des jeunes, la mutation écologique", a-t-elle ajouté à propos de la réunion, qui devait se tenir en présence de François Hollande et du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Le parcours de Ségolène Royal fait cette rentrée l'objet de plusieurs livres évoquant le trio formé avec François Hollande et la nouvelle compagne de ce dernier, la journaliste Valérie Trierweiler.

Elizabeth Pineau, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • p.bernus le mercredi 12 sept 2012 à 17:39

    Ce sont surtout les médias qui la font mousser

  • M7361806 le mercredi 12 sept 2012 à 15:57

    Je crois qu'il y a une vingtaine d'autres régions !

  • M7361806 le mercredi 12 sept 2012 à 15:55

    Elle fait la bise à TINE pourquoi pas à Valie ?

  • LeRaleur le mercredi 12 sept 2012 à 15:43

    Pourquoi on parle d'elle et pas des autres ?

  • M4630217 le mercredi 12 sept 2012 à 15:12

    Elle va nous faire chi.... lontemps ??

  • jbellet le mercredi 12 sept 2012 à 15:07

    elle se fait encore des illusions toujours pas compris que les français ne voulaient pas d'elle...