Séduire une femme mariée ne trahit pas le serment d'Hippocrate

le
0
Pierre Lang, député-maire UMP de Freyming-Merlebach, en Moselle, voulait faire radier de l'Ordre des médecins un chirurgien qui a séduit son épouse.

Depuis le mois décembre, tout le monde ne parle plus que de ça à Freyming-Merlebach, une commune mosellane de 13.000 habitants à quelques encablures de la frontière allemande. Le député-maire UMP de la ville, Pierre Lang, est en conflit ouvert avec un chirurgien dentaire local, avec qui sa femme entretient une relation depuis plus d'un an. Piqué au vif, l'édile âgé de 63 ans a cherché à se venger. Faute d'avoir pu porter l'affaire devant un tribunal correctionnel, Pierre Lang s'est tourné vers... l'Ordre des médecins.

Dans sa plainte, déposée en décembre, il accuse en effet le Dr Bernard Daclin d'avoir bafoué les obligations légales, morales et éthiques du serment d'Hippocrate en ayant une aventure avec plusieurs femmes, dont la sienne. Dans sa version originale, datant du IVe siècle, le texte ordonne aux médecins de «se préserver de tout méfait volontaire et corrupteur, et surtout de la séduction des femmes et des garçons». Dans sa transposition «mode

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant