Sécurité sociale : seuls 4 Français sur 10 se sentent « responsables » du déficit

le
12
Sécurité sociale : seuls 4 Français sur 10 se sentent « responsables » du déficit
Sécurité sociale : seuls 4 Français sur 10 se sentent « responsables » du déficit

Alors que l'objectif d'un retour à l'équilibre de la Sécurité sociale est repoussé à 2017, les Français se sentent-ils responsables du déficit ? De moins en moins, selon le dernier baromètre commandé par l'assureur April et réalisé par l'institut LH2, dont nous révèlons les principaux résultats. Conduit en juin auprès d'un échantillon représentatif de 944 personnes, ce 4e baromètre montre que les Français ne sont plus que 40 % à considérer que « nous sommes tous un peu responsables du déficit de la Sécurité sociale ». En 2012, ils étaient 45 %, et même 47 % en 2013.

Désespérés, voire agacés

Pourquoi ce revirement ? Cette étude en apparence anodine pourrait révéler une nouvelle tendance de fond : après avoir accepté de nombreuses mesures d'économie -- déremboursements de médicaments, hausse du tarif des complémentaires, taxation des contrats d'assurance, taxes et prélèvements... --, la persistance d'un trou béant semble désespérer, sinon agacer, les Français. La preuve, de 14 % en 2012, ils sont désormais 18 % à penser que l'Etat est responsable du déficit. Mais il n'est pas le seul. Si l'on regarde l'évolution sur deux ans, hôpitaux et cliniques, ainsi qu'assureurs et mutuelles voient leur responsabilité accrue selon les Français : plus deux points chacun. La responsabilité des médecins reste stable, celle des laboratoires pharmaceutiques baisse.

Parmi les mesures d'économie qui trouvent grâce aux yeux des Français, l'une d'elles évolue de façon surprenante : si en 2012 le baromètre comptabilisait 20 % de Français favorables à la fermeture de petits hôpitaux, souvent plus coûteux, en 2014 ils sont... 28 % ! Autre idée qui fait son chemin : 55 % des personnes interrogées souhaitaient en 2012 un meilleur remboursement des patients « faisant le nécessaire pour être en bonne santé ». Ils sont désormais 60 %...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gnapi le jeudi 16 oct 2014 à 17:36

    Il y en aura moins l'an prochain. Entre le tiers payant géénralisé et le remboursement total des salles de shoot (nan là j'dconne) ou de l'IVG ...

  • cmaignan le jeudi 2 oct 2014 à 10:46

    Pourquoi ne pas envoyé un relevé de leur compte annuel. Dépenses (Remboursement sécurite social, arrêt maladie, caf,..... ) - cotisations ? Il y aurait bien des surprises.

  • gletemps le jeudi 2 oct 2014 à 10:13

    qui préscrits les médocs , si ce n'est les toubibs qui touche d'un façons ou d'une autre par les labos , alors ton chiffre de 7Mds, 11246605 , tu l'adresses à qui ?et ou veux tu en venir ? dévellope !

  • 11246605 le jeudi 2 oct 2014 à 09:56

    7 milliards de gaspillage en médoc par an (= 23 500 tonnes ) qui dit mieux ?

  • gletemps le jeudi 2 oct 2014 à 09:52

    les charges sociales sur un salaire représentent plus de 21% et ils veulent que nous soyons plus remboursé malgré ça et pareil pour le chomage , ils se foutent du monde là !

  • tmf43 le jeudi 2 oct 2014 à 09:49

    Il y a plusieurs dizaines d'années, j'avais fait la connaissance d'un ancien directeur d'une caisse de sécurité sociale. Pour lui, le déficit n'était pas du tout dû aux assurés, mais aux très nombreux salaires fictifs (80 % des salaires à l'époque !!). Sur 10 "employés" payés, il y en avait 8 qu'il ne connaissait pas et qu'il n'avait jamais vus au travail.

  • gletemps le jeudi 2 oct 2014 à 09:46

    pourquoi, que les médias s'obstinent t-ils à vouloir nous faire culpabiliser avec des titres pareils , nous cottisons , mer de !

  • gletemps le jeudi 2 oct 2014 à 09:36

    voir auusi les collocs des médecins qui n'ont rien avoir avec leure profession, qui sont tous frais payés repas , bouffes ect.... par la SECU , un vrai scandale ça aussi !

  • frk987 le jeudi 2 oct 2014 à 09:19

    Suite : et que l'on vous refuse un conditionnement hospitalier pour des médocs que vous avalez depuis 10 ans, et qu'on vous les vend par conditionnement de 10 comprimés...faut aller à la pharmacie avec un cabas à provisions.....Mais on va vendre les médocs à l'unité...Génial de chez Génial !!!!!

  • frk987 le jeudi 2 oct 2014 à 09:15

    Responsable...comme dit le titre, quand tous les 3 mois faut aller faire renouveler une ordonnance obligatoirement, 23 euros, c'est cher la photocopie. Système délirant....ma foi....continuons jusqu'à la faillite. Et je ne parle ni de la CMU ou de l'AME......