Sécurité sociale : ce qui vous attend

le
24
Le déficit de la Sécurité sociale ne sera pas réduit autant que prévu malgré l'annonce de 9 milliards d'économies supplémentaires.
Le déficit de la Sécurité sociale ne sera pas réduit autant que prévu malgré l'annonce de 9 milliards d'économies supplémentaires.

C'est un nouvel exemple de la pause dans la réduction des déficits publics. Après que le ministre des Finances, Michel Sapin, a annoncé que l'écart entre les dépenses et les recettes augmenterait de 4,3 % du PIB en 2013 à 4,4 %, la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a illustré le phénomène avec le déficit de la protection sociale, dont les dépenses représentent tout de même 44 % de l'ensemble de la dépense publique française.

À la fin de l'année, le déficit du régime général de la Sécurité sociale (celui des salariés du privé) et du Fonds de solidarité vieillesse (le FSV, qui finance les cotisations retraite des chômeurs) atteindra 15,4 milliards d'euros, un chiffre strictement identique à celui de 2013. Et ce, malgré les hausses de prélèvements votées et le contrôle de l'augmentation naturelle des dépenses promis pour cette année ! Si le gouvernement se félicite d'avoir "complètement maîtrisé" les dépenses, les recettes, elles, ne sont pas à la hauteur.

Le déficit de l'assurance-maladie va se creuser en 2014

Encore une fois, la croissance de l'activité économique n'a pas été au rendez-vous. Elle a été abaissée de 0,9 % à 0,4 % dans les dernières prévisions, ce qui a pesé sur les recettes de cotisations de financement de la protection sociale. Mais l'inflation a aussi été revue à la baisse, ce qui a également anémié les recettes. L'objectif de revenir à l'équilibre en 2017 n'est donc...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jpb222 le vendredi 3 oct 2014 à 20:59

    le gouvernement se félicite d'avoir "complètement maîtrisé" les dépenses..... C est seulement le rameur ( le travailleur ) qui n a pas assez rame .... Genial non cette dialectique ....mais inquietant pour nos "Responsables" 3 ...

  • frk987 le mardi 30 sept 2014 à 09:46

    Pour Knbskin : il faut prendre la censure comme un honneur, on ne censure pas les âneries mais ce qui dérange. En moyenne j'ai 50% de posts effacés....on s'y fait. En attendant la surveillance personnelle de la Stasi.....je vais souscrire un abonnement au nom de Paul Bismuth.....pour voir.....

  • gmex28 le mardi 30 sept 2014 à 09:33

    Le droit européen nous permet de choisir un autre système de sécurité sociale, certe privé, mais à un coût nettement plus faible, que ce soit pour les salariés ou les indépendants. Choisir ou rester et subir ?....http://liberte-sociale.eu/

  • M8497123 le mardi 30 sept 2014 à 09:24

    Remettons à produire tous les planqués de l'ensemble des administrations, comme Cameron.Et on aura largement de quoi se soigner

  • MIKE3000 le mardi 30 sept 2014 à 09:08

    il faut commencer par cela: CMU, l'AME, la retraite des étrangers n'ayant jamais cotiser, pas de jours de carences pour les fonctionnaires, les cartes Vitales laissées chez le toubib, le kiné, etc, les déplacement d'ambulances, etc ... n'y a t-il pas des économies énormes à faire ?

  • knbskin le mardi 30 sept 2014 à 08:58

    Tout pour privilégier l'électorat du PS ou ce qui en reste : délinquants, assistés, fonctionnaires inutiles, élus surnuméraires, profiteurs en tout genre ... Et on prend l'argent de ceux qui produisent les richesses : les salariés et retraités du privé, et EUX EXCLUSIVEMENT : c'est la "justice sociale" de Charismou Ier en marche ! :(

  • knbskin le mardi 30 sept 2014 à 08:54

    Tiens, mes posts plaisent de moins en moins ! :D Twitter se déchaîne : https://twitter.com/RomainSabine1/status/516642145642749952 Ce n'est qu'un exemple, mais qui montre, parmi tant d'autres, la décrépitude ambiante ... Il faut arrêter ça d'urgence ! :(raiment très mal, dans le sang (au sens propre ...) ! :(

  • knbskin le mardi 30 sept 2014 à 08:32

    Ces gens aux abois rentrent dans l'ère du n'importe quoi ... Jamais un gouvernement français n'a été autant à la ramasse depuis juin 1940 ! Je crains que tout cela ne se termine vraiment très mal, dans le sang (au sens propre ...) ! :(

  • M1961G le mardi 30 sept 2014 à 08:31

    en 2017 la sécu sera en déficit car c'est comme cela en France . on est incapable de résoudre nos déficit . faire payer les étrangers qui profitent de notre système rapporterait beaucoup d'argent . dans n pays en faillite , la fête est finie et on doit préserver le social aux français .

  • M1765517 le mardi 30 sept 2014 à 08:17

    Maitriser les depenses telle la suppression du jour de carence, les cotisations cmu des etrangers, cela mérite la haute cour pour trahison de la parole donnée !