Sécurité : l'Euro 2016, un enjeu très... politique

le
1
Sécurité : l'Euro 2016, un enjeu très... politique
Sécurité : l'Euro 2016, un enjeu très... politique

À dix jours de l’Euro, une première mi-temps très politique se joue entre les Républicains et le gouvernement sur le terrain de la sécurité. Après les doutes exprimés par Sarkozy ou Fillon sur le maintien des fanzones, c’est au tour de Christian Estrosi et Eric Ciotti de mettre la pression. Le président de la région Paca et le patron du conseil départemental des Alpes-Maritimes ont rendu public hier un courrier adressé à Manuel Valls, lui demandant d’autoriser la reconnaissance faciale à proximité des stades et dans les fan-zones. Un dispositif qui permettrait, selon eux, d’identifier grâce aux caméras de vidéoprotection des personnes susceptibles de commettre des actes terroristes. « En l’état actuel du droit, il est impossible de croiser un système de reconnaissance faciale avec un fichier de police ! » tranche une source gouvernementale, qui met en garde contre de possibles atteintes à la vie privée ou à la présomption d’innocence. « Il y a un blocage pour des raisons idéologiques, reconnaît Eric Ciotti. On met un coup de pression car la majorité a repoussé deux amendements les 18 et 19 mai à l’Assemblée, même à titre expérimental. »

 

1 284 caméras déjà à Nice

 

Pas de quoi décourager les deux élus qui, à l’instar du reste de la droite, entonnent l’air du « on vous l’avait bien dit » au cas où le pire surviendrait. Ce refus « conduit à priver les forces de sécurité d’outils technologiques performants, susceptibles de renforcer significativement la sécurité des grands rassemblements », écrivent- ils. Estrosi, fort des 1 284 caméras implantées dans sa ville de Nice, avait sollicité l’Etat déjà mi-avril après avoir organisé, à grand renfort de médias, une démonstration avec figurants et vraie-fausse interpellation. Selon une source proche du maire, des hauts responsables de la police judiciaire et de la police technique et scientifique seraient venus voir comment ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a 6 mois

    Deux beaux hypocrites !!!!