Sécurité : jusqu'où ira la droite dans la surenchère ?

le
5
Sécurité : jusqu'où ira la droite dans la surenchère ?
Sécurité : jusqu'où ira la droite dans la surenchère ?

La créativité et l'imagination en action... Trois jours après les tragiques attentats de Bruxelles, certains à droite s'empressent de dégainer des propositions pour le moins iconoclastes en matière de sécurité.

Vendredi matin, sur les ondes d'Europe 1, Christian Estrosi, qui s'était déjà illustré l'année dernière en évoquant une « cinquième colonne islamiste en France », a levé le voile sur une solution originale pour endiguer la « vague » migratoire. Le président de la région Paca a ainsi suggéré le plus sérieusement du monde « que l'on coule les bateaux des passeurs dans les ports », en précisant tout de même : « quand ils sont vides ». Estrosi détaille : « Nous savons que nous avons des forces spéciales très expérimentées qui sont capables, avec des armes blanches notamment et des couteaux, de crever tous ces Zodiac qui aujourd'hui sont de plus en plus utilisés pour traverser la Méditerranée. »

VIDEO. Christian Estrosi «demande à ce qu'on coule les bateaux de passeurs»

Christian Estrosi "demande à ce qu'on coule les... par Europe1fr

Olivier Dassault, député les Républicains de l'Oise, n'a quant à lui pas hésité à relancer hier le débat sur... la peine de mort. Un sujet qui était pourtant jusque-là l'apanage quasi exclusif du Front national. Le fils de Serge Dassault plaide en faveur de sa réactivation pour les auteurs d'actes terroristes. Une solution nettement plus efficace à ses yeux que la « perpétuité incompressible » (nos éditions d'hier) prônée par Nathalie Kosciusko-Morizet. Ces propos font écho à ceux de Xavier Bertrand qui, la veille, assurait qu'il « n'aurait pas voté l'abolition de la peine de mort » en 1981. Le président de la région Nord-Pas-de-Calais - Picardie soutient, lui, la proposition de NKM à sa façon : « Je pense que supprimer la peine de mort a du sens à une condition : ceux qui étaient susceptibles de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danielk6 il y a 8 mois

    ils changeront tous d'avis quand eux mêmes et leurs familles seront touchées! pas que citoyen lambda.

  • sarestal il y a 8 mois

    Regardez 30 ans en arrière et essayez.. de visionner l'état de la fr dans 30 ans.C'est un exercice simple mais suffisant.

  • cavalair il y a 8 mois

    des mots toujours de mots et jamais d'action

  • oban07 il y a 8 mois

    les hommes politiques sont comme les analystes financiers, ils savent parler de ce qui s'est produit mais en aucun cas de ce qui va arriver

  • M3121282 il y a 8 mois

    sûr il y a de sacrés calibres à gauche comme à droite pour donner des leçons et dire ce qu'il faut faire, mais leurs résultats sont en général maigres pour ne pas dire nuls, enfin la suffisance et l'arrogance est là