Sécurité : Fillon charge la gauche

le
3
Mercredi, à Paris, il a jugé que les propositions du PS sur le sujet étaient irresponsables.

Ne pas prêter le flanc aux critiques sur le sujet. À moins de cinq mois de l'élection présidentielle, le premier ministre a profité d'un déplacement dans un commissariat parisien pour vanter le bilan du gouvernement en matière de lutte contre l'insécurité, l'une des marques de fabrique de Nicolas Sarkozy depuis 2002. «En dix ans, la délinquance ­générale a baissé de 23,7% et le taux d'élucidation a quasiment doublé, passant de 20 à 40% environ, a fait valoir François Fillon. Le combat contre la délinquance est gagnable. Mais c'est un combat de long terme qui exige de la ténacité.»

Le premier ministre avait choisi le XXe arrondissement de la capitale pour lancer le plan de vidéoprotection (ou vidéosurveillance) pour Paris. Adopté en 2009 par le Conseil de Paris, ce plan est financé par l'État à hauteur de 82,7 millions d'euros et 5 millions par la Ville de Paris. Le préfet de police, Michel Gaudin, s'est félicité du «consensus» ayant prévalu au Conse

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8743521 le jeudi 22 déc 2011 à 10:04

    "On aura du mal à les berner (les francais)" nous dit domiana...alors la gauche est perdue !Car c'est bien son seul espoir..faire croire que les solutions ringardes qui ont échouées partout dans le monde vont marcher avec elle .

  • domiana le jeudi 22 déc 2011 à 09:57

    encore un mensonge par omission; Fillon ne communique que les chiffres qui l'interessent.Comment pouvez vour faire confiance aux hommes politiques? de plus il ne sont pas tres competents comme le montre l'impossibilé de resoudre la crise depuis 2008.

  • domiana le jeudi 22 déc 2011 à 09:51

    on peut toujours dire et faire n'importe quoi; je pense que c'est tres mal parti pour Sarkozy; les francais ont beaucoup muri ces dernieres années; on aura du mal à les berner