Sécurité des plages : la contre-offensive des élus

le
0
Il est de plus en plus difficile pour les petites communes d'assurer et de financer la double surveillance des plages et de la ville.

«Dans notre commune, on passe de 35 000 habitants hors saison à près de 100 000 en juillet-août, raconte Thierry Mas Saint-Guiral, adjoint délégué à la sécurité de la ville de Six-Fours dans le Var. Du coup, nous avons développé la police municipale, qui compte aujourd'hui plus de 35 hommes, avec une brigade de nuit, explique-t-il.Nous avons aussi équipé la ville de caméras reliées à un PC central. Sur les plages, nous avons des Zodiac, et un bateau plus gros d'intervention, parce que les comportements délictueux ou les incivilités se passent aussi en mer.» L'année dernière, la délinquance aurait ainsi baissé de près 12 %.

Pour les 18 kilomètres de côtes et les six plages de la commune, l'État envoie dix CRS à Six-Fours: cinq maîtres-nageurs sauveteurs (MNS) et cinq autres qui patrouillent à VTT. Des chiffres en baisse. La...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant