Sécurité de l'Euro 2016 : le ministre des Sports veut rassurer

le
0
Malgré les risques, une large majorité de Français se dit opposée à l'annulation de l'Euro 2016.
Malgré les risques, une large majorité de Français se dit opposée à l'annulation de l'Euro 2016.

Les Français, interrogés peu après les attentats de Bruxelles, sont près de huit sur dix (79 %) à être opposés à l'annulation du Championnat d'Europe des nations, malgré les menaces terroristes. De même, 58 % sont contre la suppression des fans zones, révèle un sondage de l'institut Odoxa pour RTL et Winamax. Par ailleurs, 72 % des personnes interrogées estiment que les enceintes sportives françaises sont « bien sécurisées ».

Alors que plusieurs djihadistes ont récemment frappé Bruxelles, la menace terroriste plane pourtant plus que jamais sur l'Europe. Si bien que l'organisation de l'Euro 2016, prévu du 10 juin au 10 juillet en France, devient un véritable casse-tête pour les autorités. Malgré tout, pas question d'annuler l'événement, a déclaré Manuel Valls, mercredi. Patrick Kanner, le ministre des Sports l'a d'ailleurs réaffirmé ce dimanche au

Grand Rendez-Vous d'i>Télé/Europe 1/Le Monde

, promettant que « tout le dispositif prévu pour l'Euro2016 sera maintenu ».

Le ministre a assuré que « les mesures nécessaires pour la sécurité » ont été prises, au point qu'« aucun événement n'aura jamais été aussi sécurisé que celui-ci en France ». Il a également réaffirmé le maintien des fans zones, où des dizaines de milliers de supporteurs afflueront durant le tournoi. Si ces dernières « seront des lieux fermés », Patrick Kanner a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant