Sécurité : Claude Guéant privilégie le terrain

le
0
INFO LE FIGARO - Policiers et gendarmes doivent gagner en visibilité.

L'agenda se bouscule pour Claude Guéant. De Madrid à Paris, de l'immigration à la laïcité, le ministre de l'Intérieur ouvre chantier sur chantier, marqué au plus près par une opposition qui le teste et guette le faux pas. Toucher Guéant, c'est viser Sarkozy au c½ur. L'ancien secrétaire général de l'Élysée n'ignore rien de la stratégie de l'adversaire, mais il veut avancer à son rythme. Pour éviter de succomber à l'emballement médiatique et se recentrer sur sa tâche, il doit très prochainement renforcer sa structure de communication, en dotant son ministère d'un «porte-parolat» étoffé. Mais vendredi, l'ancien bras droit de Nicolas Sarkozy à l'Intérieur était encore en pleine polémique sur ses propos concernant les signes religieux dans les services publics. Et il n'était pas mécontent de retrouver l'auditoire bien intentionné de ses directeurs départementaux de la police en tenue et des commandants de région et de groupements de gendarmerie, venus

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant