Sécurité aérienne-Les "questions" de l'AESA à l'Allemagne

le
0

BRUXELLES, 4 avril (Reuters) - L'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), lors d'un contrôle régulier, a été amenée à soulever quelques "questions" auprès de l'autorité allemande de sécurité aérienne, le Luftfahrtbundesamt (LBA), a déclaré samedi la Commission européenne, sans préciser quand ce contrôle a eu lieu. Selon le Wall Street Journal, l'exécutif européen a demandé en novembre dernier à Berlin "de remédier à certains problèmes qui durent depuis longtemps". Le journal américain ajoute que l'AESA s'inquiétait d'un manque de personnel au sein du LBA susceptible de limiter l'efficacité du contrôle du matériel ainsi que du suivi du personnel, notamment dans le domaine médical. "Sur la base des recommandations de l'AESA, la Commission s'est tournée vers l'Allemagne à propos de ces questions pour lui demander une mise en conformité. Les réponses de l'Allemagne sont actuellement en cours d'examen", déclare le porte-parole de la Commission dans un communiqué. Une porte-parole du LBA a précisé que les contrôles de l'AESA avaient lieu plusieurs fois par an. L'analyse de l'enregistreur des paramètres de vol de l'Airbus A320 de la Germanwings qui s'est écrasé le 24 mars dans les Alpes françaises avec 150 personnes à bord a confirmé qu'il s'agissait d'un acte volontaire. Les enquêteurs soupçonnaient déjà un acte "délibéré" de la part du copilote, Andreas Lubitz, après examen de la première boîte noire qui enregistre les conversations dans le cockpit, retrouvée dans les heures ayant suivi le crash. (Foo Yun Chee, Guy Kerivel pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant