Sécu : les assureurs étrangers, pas toujours un bon plan...

le
9

Pour s'assurer sur le risque maladie, les professionnels qui quittent le RSI (Régime social des indépendants) se tournent vers des compagnies étrangères, essentiellement luxembourgeoises ou anglaises. Les plus connues sont Amariz Ltd et ASF, Assurances sans frontières (émanation du groupe Allianz). Pour pénétrer le marché français, ces deux prestataires ont créé des sites en français : amariz.fr et A-s-f.fr.

Des prestataires gênés aux entournures

Que dit Amariz à propos du caractère obligatoire de l'assurance maladie en France ? En théorie, il n'y a pour eux aucun souci juridique : « peuvent souscrire (NDLR : à notre offre) les personnes de toute nationalité qui résident dans l'espace économique européen », est-il écrit dans la « foire aux questions ». Mais un lien discret renvoie cependant vers le communiqué de la direction de la Sécurité sociale du 29 octobre 2013, rappelant « l'obligation de s'affilier et de cotiser à la Sécurité sociale ». Prudente aussi, ASF précise, au milieu de ses conditions générales : « En aucun cas, nous n'incitons les personnes à quitter la Sécurité sociale, et si elles le font, ce sera sous leur entière responsabilité »...

Quelles cotisations ?

Selon que vous adhérez à 28 ans ou à 55 ans, votre cotisation sera très différente. Surtout, ce qui séduit les « révoltés », c'est que les cotisations sont fixes (à la Sécu, elles sont proportionnelles au revenu). Mais attention, précise par exemple Amariz sur son site, une augmentation particulière pourra être appliquée en cas de « surconsommation médicale » par les adhérents. Rien n'est dit en cas d'arrêt de travail...

Quelle couverture ?

Si la prise en charge semble comparable à celle de l'Assurance maladie, même pour des pathologies graves (cancer...), la prudence reste de mise. Nouvelles adhérentes enceintes, dentisterie, psychothérapie... Certains contrats prévoient des périodes de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mipolod le lundi 20 oct 2014 à 09:38

    virot123, renseignez vous avant de débiter n'importe quoi et ne parlez pas de ce vous ne connaissez pas. La loi Evin dite "garantie viagère" protège les assurés. Le régime unique, nous le subissons actuellement : il est déficitaire, mal géré, injuste et coûte un prix exorbitant à tout ceux qui le paie.

  • mipolod le lundi 20 oct 2014 à 09:18

    Si mon post te déranges virot123, au point de le censuré plusieurs fois c'est qu'il est juste !

  • M4847290 le vendredi 17 oct 2014 à 10:19

    Sinon pour parler des mutuelles : demandez leur d'ou vient cette augmentation ? Quoi on me dit que l'état à drastiquement augmenté les prélèvements pour CMU et AME sur le CA des mutuelles...C'est beau d'insulter le privée mais c'est souvent grâce au décision désastreuse de l'état que le consommateur paye encore plus !

  • M4847290 le vendredi 17 oct 2014 à 10:13

    En attendant on a encore jamais entendu parler d'une mutuelle qui faisait faillite par comme la SECU.Vous êtes comme tous ces Français qui se plaignent que des sociétés se "goinfrent" mais si la SECu avait une meilleurs gestion elle serait largement bénéficiaire quand on voit tout ce qu'elle tire. C'est comme pour les autoroutes, tout le monde sait que si l'état le prend en charge ce sera une catastrophe ...

  • virot123 le vendredi 17 oct 2014 à 08:56

    la gestion des mutuelles coute bien plus que celle de la sécu surtout à cause des publicités racoleuses, et des sièges sociaux luxueux ! il faut au contraire supprimer ces mutuelles et faire un régime unique, qui sera plus efficace (pas de double traitement de chaque dossier) et moins cher.

  • virot123 le vendredi 17 oct 2014 à 08:54

    facile d'assurer des moins de 60 ans pour pas cher car en bonne santé ! mais qu'en sera-t-il après 60 ans ? ces assurances privées vont alors augmenter les tarifs (comme le font les mutuelles)ou bien annuler le contrat ! alors que pour la sécu le pourcentage est fixe quel que soit l'age. alors je veux bien que des gens quittent la sécu, mais alors sans aucun retour possible quand ça va mal, notamment en fin de vie.

  • mipolod le jeudi 16 oct 2014 à 17:40

    En France, il y a d'excellentes sociétés de mutuelles et de bons assureurs capables de proposer une alternative à la sécurité sociale.

  • mipolod le jeudi 16 oct 2014 à 17:37

    Il faut mettre en concurrence la sécurité sociale. Au fait, quel ministre parlait de rente de situation ? La sécu n'en fait elle pas partie ?

  • mipolod le jeudi 16 oct 2014 à 17:36

    Un bon exemple hélas condamné par Moscovici et Touraine, l'assurance santé des frontaliers travaillant en Suisse qui se terminera en juin 2015. Il suffit de règlementer et d'imposer aux compagnies désireuses de concurrencer la sécu de proposer de bonnes garanties pérennes. Il n'y aura pas photo, les assureurs gèreront beaucoup mieux que la sécu et ne seront pas en déficit, on peut leur faire confiance à ce niveau !