Sécu : l'État va surveiller les expatriés

le
6
Le fisc et la sécurité sociale vont croiser leurs fichiers pour repérer les expatriés qui continuent à se faire rembourser en France.

Le gouvernement a donné son accord pour que les listes du fisc et celles des assurés sociaux soient recoupées. Objectifs: débusquer les expatriés qui continuent à utiliser leur carte vitale alors qu'ils ne le devraient pas.

Selon le quotidien Le Parisien-Aujourd'hui en France, la ministre du Budget, Valérie Pécresse, et le ministre du Travail Xavier Bertrand ont chargé Frédéric Van Roekeghem, le directeur général de la caisse nationale d'assurance maladie de procéder à des contrôles et de radier les fraudeurs continuant à faire rembourser leur dépense de soin par l'organisme lors de leur séjour en France. Plusieurs dizaines de milliers de personnes seraient concernées, et le préjudice est évalué à 100 millions d'euros environ pour la Sécurité sociale.

Contrairement aux salariés «détachés» qui bénéficient du régime de Sécurité sociale car leurs employeurs paient des charges en France, les expatriés cotisent au régime en vigueur dans leur pays de résidence ou souscrivent une assurance (privée ou via la caisse des Français de l'étranger). En théorie, ils ne peuvent donc plus se faire rembourser par la Sécurité sociale. Dans la pratique nombre d'entre eux sont toujours pris en charge lors de leurs séjours en France... et en profitent pour se faire soigner. Un questionnaire va être envoyé à tous les assurés soupçonnés de profiter du système. Si les fraudeurs verront leurs droits supprimés pour l'avenir, il y a peu de risques en revanche que ceux-ci soient contraints de rembourser les sommes indûment perçues du fait de la lenteur de la procédure.

LIRE AUSSI :

» Expatriés : les entreprises rognent sur les coûts

» Expatriation : mieux vaut bien préparer son retour professionnel

» Expatriés : la sécurité coûte cher aux entreprises

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • eltillo le dimanche 18 sept 2011 à 12:50

    Les Francais devraient voyager un peu plus, pour voir comment les étrangers sont traités a l'étranger justement (je suis expatrié a l'etranger, je sais de quoi je parle....). En France on marche sur la tete, on commence en a payer le prix et ce n'est que le debut.... La france ne peut pas accueillir toute la misère du monde!!

  • Fraise41 le samedi 17 sept 2011 à 22:18

    500000 martiens peuvent venir se faire réviser les boulons avec la CMU, les cotisants n'ont pas préséance sur eux dans les hôpitaux et payeront à leur place les soins , il existe donc différentes catégories d'habitants, les français sont très généreux......

  • voeuxplu le samedi 17 sept 2011 à 18:51

    Les expatriés non soumis au rėgime général de la sécurité sociale ont des assurances spécifiques de la part de leurs employeurs. Ils n'ont donc pas besoins de leur carte verte sécu pour leurs soins en France.
    Ce qui est grave dans ce cas c'est que la sécu qui procure une carte verte aux ayant droits incapable de gérer les droits et donc de rendre invalide les cartes émises.
    C'est peu comme si votre carte bancaire était encore valide alors que votre compte est fermé.
    Triste Sécu.

  • B0NJOUR le vendredi 16 sept 2011 à 16:12

    http://www.frontnational.com/

  • jlgoujon le vendredi 16 sept 2011 à 14:32

    merci Figaro de nous laisser commenter. Les francais qui connaissent un peu leur pays sont tellement désabusés. J'ai connu la region mediteraneene dans les années 70.
    Aujourd hui, nous avons l'imression d'être pasés de l'autre cote de la mediteranée. Et je n'ai rien contre personne mais voila La mediterannée en france c etait aute chose que le fric et le maghreb. Ce n'est pas la vie qui disparait c'est une sensibilité, une ame c est Pagnol qui est mort.

  • jlgoujon le vendredi 16 sept 2011 à 14:28

    Les expatrie sont français et en france on soigne gratuitement les étrangers avec la CMU. Le pire c'est que les détenteurs d'une carte CMU ne paient que la moitié des transports urbains. Mais c'est vrai nous voulons faire partir les français en continuant à les faire payer. La france deviendra bientot un pays étranger pour les français.