Sécu : ces nouvelles taxes qu'étudie le gouvernement

le
0
Le budget 2014 comprend de nombreuses taxes visant à réduire le déficit de la Sécurité sociale. Industrie tabagières, complémentaires santé et laboratoires pharmaceutiques s'acquitteront des taxes les plus lourdes.

La pause fiscale, ce ne sera pas tout de suite. Jean-Marc Ayrault a présenté hier le projet de loi de finances pour le budget 2014. Soulignant que l'effort de 18 milliards d'euros prévu pour l'an prochain est «sans précédent», le Premier ministre a oublié de parler des nombreuses taxes supplémentaires en projet pour limiter le déficit de la Sécurité sociale.

Cet effort de 18 milliards se compose d'une part de 3 milliards de recettes supplémentaires pour l'Etat, principalement constituées par les revenus de la lutte contre la fraude fiscale et de 15 milliards d'économies. L'Etat et les collectivités locales seront les premiers touchés, avec une réduction de leurs dépenses à hauteur de 9 milliards. La Sécurité sera elle aussi concernée, à hauteu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant