Sécu 2013 : le projet de budget lundi à l'Assemblée

le
0
Les médecins pourraient faire résonner leur mécontentement au sein du Palais Bourbon lors de l'examen à partir de lundi du projet de loi de financement de la sécurité sociale.

«Un haut niveau de protection sociale.» Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement, n'a pas dit autre chose pour qualifier le premier projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) de l'ère Hollande, présenté mercredi au Conseil des ministres mais dont les éléments ont été rendus publics il y a dix jours. Si le patient est, il est vrai, épargné - pas de nouveau déremboursement ni de franchise médicale -, il en va différemment du contribuable dont les taxes et prélèvements vont augmenter de 3,4 milliards pour éviter au trou de la Sécu de déraper encore plus.

Bref, de quoi faire enfler les mécontentements à l'approche du début de l'examen du PLFSS, à partir de lundi, par la commission des affaires sociales de l'Assemblée. Les députés de droite s'attacheront notamment - mais sans grand espoir de réussir - à freiner la hausse des dépenses de la Sécu à 2,5 %, contre 2,7 % voulu par le gouvernement. Les professions touchées par de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant