Secret bancaire : Vienne serait prêt à lâcher

le
0
La lutte contre l'évasion fiscale rebondit en Europe. Elle s'invite à l'agenda de l'Ecofin ce vendredi, à Dublin

La pression monte contre les oasis fiscales à l'intérieur de l'UE. Quarante-huit heures après le Luxembourg, l'Autriche a annoncé mardi qu'elle était prête à engager la discussion avec ses partenaires européens afin d'amender son secret bancaire - au moins pour les non-résidents.

La lutte contre l'évasion fiscale pourrait ainsi trouver un nouvel élan sur le Vieux Continent. Elle est paralysée depuis 2008 par l'obstination de Vienne et du Luxembourg à camoufler l'identité de fraudeurs. Pierre Moscovici et ses homologues allemand, britannique, italien et ­espagnol veulent porter l'affaire, dès la fin de la semaine, devant leurs collègues de l'UE à Dublin. Politiquement, le Grand-Duché et l'Autriche se retrouvent dans une position intenable, quand la majorité des contribuables sont contraints à plus de sacrifices: ­l'affaire Cahuzac en Fran...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant