Secret bancaire : le Luxembourg ouvre une brèche

le
0
À l'instar de l'Autriche, le Grand Duché accepte d'assouplir le secret bancaire. Le pays échangera dès le 1er janvier 2015 de manière automatique ses informations sur les comptes bancaires d'étrangers installés au Luxembourg. » L'Autriche prête à assouplir le secret bancaire

Petit à petit, les pays les plus protecteurs en matière de secret bancaire, lâche du lest. Alors que l'Autriche s'est dite prête, hier, à engager une discussion avec ses partenaires européens, le Luxembourg est allé encore plus loin ce mercredi, par la voie Jean-Claude Juncker. Le premier ministre luxembourgeois a assuré que le Grand-Duché étaît prêt à échanger, de manière automatique, les informations bancaires des comptes d'étrangers, à partir du 1er janvier 2015. «La place financière du Luxembourg ne dépend pas de manière existentielle du secret bancaire, les lumières ne vont pas s'éteindre, a-t-il affirmé. Notre place financière ne vit pas de l'argent noir ni de la fraude fiscale», ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant