Second tour : Le Pen ne donne pas de consigne

le
0
En meeting à Paris, la présidente du FN a affirmé n'accorder «ni confiance ni mandat» aux deux candidats restants. Elle a annoncé vouloir voter blanc.

Elle a presque hurlé son choix. «Je voterai blanc dimanche et en juin bleu Marine» aux législatives, a tonné Marine Le Pen, mardi, place de l'Opéra, à Paris, devant 5 000 à 10 000 sympathisants réunis au terme du défilé du Front national pour la fête de Jeanne d'Arc. La candidate d'extrême droite, qui a obtenu 17,9 % au premier tour, soit 6 421 426 suffrages, n'a donné aucune consigne à ses électeurs pour le vote décisif de dimanche prochain.

«Chacun d'entre vous fera son choix en son âme et conscience, selon sa sensibilité, a argumenté la députée européenne sous les applaudissements. Ceci est votre liberté première de citoyen que j'exerce moi aussi. Je n'accorderai donc ni confiance ni mandat» à Nicolas Sarkozy et à François Hollande, a-t-elle insisté.

«Je sais que certains croient encore dans un semblant de patriotisme de droite et que certains croient encore dans un semblant d'égalité et de fraternité de gauche, a concédé l'élue d'Hénin-Beau

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant