Séchilienne-Sidec : résultats premier semestre 2009

le
0
Communiqué

Communiqué de presse

Paris, le 31 aout 2009, 7h

Premier semestre 2009

Des résultats solides malgré un premier trimestre perturbé

Chiffres clés :

§ Chiffre d’affaires : 121,3 millions d’euros

§ EBITDA : 48,9 millions d’euros

§ Résultat net part du Groupe : 16,9 millions d’euros

* * *

Dans sa séance du 28 août 2009, le Conseil d’Administration de SECHILIENNE-SIDEC a arrêté les comptes consolidés pour le premier semestre dont les chiffres clés sont les suivants :

Compte de résultat consolidé simplifié

(IFRS – en millions d’euros)

30/06/08

30/06/09

Variation

Chiffre d’affaires

130,6

121,3

-7,2%

EBITDA

51,5

48,9

-5,0%

Résultat opérationnel

41,1

35,4

-14,0%

Résultat financier

(9,4)

(10,1)

Quote-part du résultat des entreprises associées

2,0

1,2

Résultat avant impôt

33,7

26,5

-21,5%

Charge d’impôt

(6,7)

(5,9)

Résultat net

27,1

20,6

-23,9%

Part des minoritaires

4,4

3,7

Résultat net part du groupe

22,6

16,9

-25,3%

Commentant ces résultats, Nordine Hachemi, Président Directeur Général, déclare : « Dans un contexte économique général dégradé et malgré les évènements qui sont venus perturber l’activité du Groupe au cours du premier trimestre, nous parvenons, avec un EBITDA en baisse modérée de 5% et un résultat net part du groupe qui s’établit à 14% du chiffre d’affaires, à maintenir des résultats solides et à poursuivre notre politique de développement.»

Compte de résultat

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du premier semestre 2009 s’élève à 121,3 millions d’euros. Il est inférieur de 7,2 % au chiffre d’affaires au 30 juin 2008. Tel que commenté dans le communiqué de presse du 13 août 2009, le recul de l’activité se concentre sur le secteur thermique et est principalement lié à la répercussion sur les prix de vente de la baisse du coût des matières premières énergétiques.

Le Groupe précise que, dans l’attente d’un accord quant au traitement de la clause de force majeure pour l’arrêt de la centrale CTM lié aux grèves de ce début d’année, la part fixe du chiffre d’affaires (prime fixe) de la centrale a été normalement et intégralement facturée sur toute la période.

EBITDA

Le Groupe a réalisé un EBITDA de 48,9 millions d’euros au 1er semestre de 2009 contre 51,5 millions d’euros en 2008, en baisse de 5,0% du fait principalement de l’impact négatif du coût des matières premières énergétiques[1] partiellement compensé par l’excellente performance opérationnelle des centrales thermiques en activité et par l’accroissement de la capacité du parc photovoltaïque en exploitation.

L’EBITDA du semestre comprend par ailleurs des éléments non-récurrents pour des montants dont l’impact total est peu significatif. Il s’agit notamment de l’application des avenants CO2 aux quotas de 2008 et du premier semestre 2009, ainsi que des impacts des incidents (panne et grève) qui ont perturbé l’exploitation en début d’année.

Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel s’élève à 35,4 millions d’euros contre 41,1 millions d’euros au 2ème semestre 2008, en baisse de 14,0%.

Aux éléments ayant impacté l’EBITDA s’ajoutent :

• 1,4 million d’euros liés à la hausse des amortissements du fait des nouvelles mises en service dans les domaines photovoltaïque et éolien,

• 1,8 million d’euros de dotation nette de provisions pour risques incluant la couverture de l’incertitude sur la période couverte par la force majeure pendant l’arrêt de la centrale CTM.

Résultat net

Le résultat net ressort à 20,6 millions d’euros contre 27,1 millions d’euros au premier semestre 2008 soit une baisse de 23,9%.

Cette variation inclut une augmentation des charges financières nettes de 0,7 million d’euros, une diminution de 0,8 million d’euros de la quote-part du résultat net des entreprises associées partiellement compensées par une diminution de la charge d’impôt à hauteur de 0,8 million d’euros.

Résultat net part du Groupe

Le résultat net part du Groupe s’établit à 16,9 millions d’euros (contre 22,6 millions au 30 juin 2008) compte tenu de la part des intérêts minoritaires qui s’établit à 3,7 millions d’euros au 30 juin 2009, en baisse de 0,7 million d’euros.

Financements et structure financière

L’endettement net ressort à 464,2 millions d’euros contre 459,7 millions d’euros au 31 décembre 2008.

Depuis le début de l’année, le Groupe a signé 123,6 millions d’euros de financements destinés au financement de ses projets en cours de construction ou à venir, dont :

· 22,6 millions d’euros pour le développement de ses projets photovoltaïques (financement long terme sur 15 ans plus délais de construction),

· 86,0 millions d’euros pour le financement de la construction de la centrale Caraïbes Energie (financement long terme sur 18 ans plus délais de construction),

· 15,0 millions d’euros pour une nouvelle ligne de dette Corporate.

Autres éléments

Au cours du mois de juillet, le Groupe a payé en numéraire le dividende 2008, pour un montant de 20,6 millions d’euros sur un total distribué de 33,7 millions d’euros, suite au succès à près de 80% de l’option de paiement mixte (50% actions et 50% numéraire).

Par ailleurs, le Groupe a conclu pour les centrales biomasse/charbon en exploitation des avenants à ses contrats de vente d’électricité permettant de prendre en compte la réduction des quotas de gaz à effet de serre (« quotas CO2 ») alloués aux producteurs d’électricité. Ces avenants permettent au Groupe d’intégrer dans son prix de vente d’électricité le surcoût engendré par cette réduction des quotas, à l’exception d’une franchise plafonnée à un montant limité.

Le Groupe a également renégocié au premier semestre 2009 son contrat de fourniture de panneaux solaires avec First Solar. Cette renégociation a permis une diminution sensible des prix annuels d’achat des panneaux sur la période 2009-2012 et une plus grande souplesse sur les quantités achetées.

Perspectives 2009

Pour la deuxième partie de l’année, le groupe est confiant quant à la poursuite du développement des projets en cours, dont notamment l’avancée des travaux de Caraïbes Energie, le lancement des travaux de deux projets plain-champ en France pour un total de 19 MW et le développement de nouvelles installations photovoltaïques en toiture à La Réunion, en Martinique et en Guadeloupe.

* * *

Prochaine publication financière le 4 novembre 2009 après bourse : Information trimestrielle (juillet-septembre)

* * *

A propos de Séchilienne-Sidec

Depuis 25 ans Séchilienne-Sidec est un groupe indépendant spécialisé dans la production d’électricité au travers de centrales de moyenne puissance charbon/biomasse, photovoltaïques et éoliennes. Grace à sa technicité, à son expérience en gestion de projets et à la qualité de ses équipes d’ingénieurs, le groupe gère toutes les étapes du cycle de vie des centrales : conception, financement, construction et exploitation, partout dans le monde et, notamment, dans des environnements complexes.

Au 30 juin 2009, le groupe dispose d’une puissance totale en exploitation de 584 MW.

ISIN : FR0000060402 – SECH)

* * *

Contacts

Relations Investisseurs

Relations Presse

Séchilienne-Sidec

+33 (0)1 41 16 82 00

Citigate Dewe Rogerson

Agnès Villeret - 33 (0)1 53 32 78 95 - agnes.villeret@citigate.fr

Citigate Dewe Rogerson

Servane Taslé - 33 (0)1 53 32 78 94 - servane.tasle@citigate.fr

Plus d’informations sur le site www.sechilienne-sidec.com


[1] Les contrats avec EDF sur les centrales thermiques stipulent que la quantité de charbon consommée par la centrale pendant la période considérée est facturée au client sur la base du prix de la dernière livraison connue à la date de la facture de charbon alors que le charbon réellement consommé peut correspondre à une quantité de charbon provenant d'une livraison antérieure (stock). Ce mécanisme peut donc générer des écarts impactant le résultat s'il y a variation du prix unitaire du charbon entre deux livraisons, sans pour autant que la Société puisse anticiper cet impact (Source : document de référence 2008).


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant