Séchilienne-Sidec : résultats annuels 2011

le
0

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris La Défense, le 8 mars 2012


RESULTATS ANNUELS 2011


Solide performance en 2011. Forte croissance attendue de l’EBITDA et du RNPG en 2012. Séchilienne Sidec mobilisée sur le potentiel de croissance de la biomasse et du photovoltaïque.


·      Capacités de production 2011: + 11%

·      EBITDA [1] 2011 (hors fiscalité Outre-Mer) : + 17%

·      Objectifs 2012 (hors fiscalité Outre-Mer) :+7% EBITDA et +25% pour RNPG

·      Proposition de dividende 2011 : 0,57€/ action 

Le Conseil d’Administration de Séchilienne Sidec, réuni le 7 mars 2012 sous la présidence de M. Jacques Petry, a arrêté les comptes consolidés [2] du Groupe pour l’exercice 2011.

Chiffres-clés

M€

2011

2010

Var %

Chiffre d’affaires

361,6

304,8

+ 18,6%

EBITDA*

111,0

94,9

+16,9 %

Résultat net part du groupe

32,2

40,5

- 20,6 %

RNPG*

24,6

27,4

- 10,3 %

*hors fiscalité Outre-Mer

« La forte progression de l’EBITDA démontre la solidité de la croissance rentable de Séchilienne Sidec, bonifiée jusqu’à présent par une fiscalité avantageuse. L’entreprise se concentre désormais sur l’énorme potentiel de production d’électricité à partir de la biomasse et du solaire» a déclaré le P-DG, Jacques Pétry. « Fort d’un modèle générant des cash flows élevés et prévisibles, Séchilienne Sidec poursuit sa croissance rapide et rentable dans la production d’énergie verte ».

En 2011, Séchilienne Sidec a produit 3,5 TWh, l’équivalent de la consommation annuelle de 4 millions d’habitants, avec une puissance installée totale de 693 MW, en progression de 11 % par rapport à 2010.

Le chiffre d’affaires consolidé s’établit ainsi à 361,6 M €, en hausse de 18,7 % par rapport à 2010, hausse ramenée à 12 % hors effet du prix du charbon.

Les activités éoliennes et solaires représentent près de 12 % du chiffre d’affaires consolidé, en forte croissance depuis deux ans.

Croissance de l’activité thermique avec une disponibilité élevée

La capacité des centrales thermiques s’est accrue de 38 MW pour atteindre 567 MW, grâce à la mise en service, en mars 2011, de la centrale Caraïbes Energie en Guadeloupe.

Le taux de disponibilité des centrales thermiques de base (24h/24h) gérées par le groupe s’établit à 89,4%. Cette très bonne performance opérationnelle est le fruit d’un travail d’amélioration continue visant à plus de qualité et de sécurité.

L’augmentation du prix d’achat du charbon en €/tonne a contribué pour près du tiers à l’augmentation globale du chiffre d’affaires avec un impact faible au niveau de l’EBITDA et du RNPG.

Comme prévu aux contrats, les primes fixes (rémunérations fixes des contrats) de deux centrales (CTBR-1 et de CTG-A) ont été baissées à partir du 1er janvier 2011, pour un montant total d’environ 9 M€ par an.

Très bonne performance de l’activité solaire

En 2011, de nombreuses unités dont en particulier les centrales guyanaises de Kourou (12 MW) et de Matoury (4 MW) ainsi que la centrale de Bethléem (5,4 MW) à La Réunion, ont été construites et raccordées dans des délais très courts.

La puissance des parcs solaires a ainsi augmenté de 60% pour atteindre 70 MW. Les centrales installées Outre-Mer bénéficient d’un fort ensoleillement et d’un tarif de rachat moyen de 436 €/MWh contractuellement garanti, supérieur de 34 % aux tarifs de Métropole (326 €/MWh).

L’activité éolienne a bénéficié de l’installation de 6 MW de capacité supplémentaire mais les conditions de vent ont été médiocres pour l’ensemble des acteurs éoliens en France en 2011.

Fin de la fiscalité Outre-Mer

La fin de « l’abattement du tiers » sur les bénéfices imposables et la disparition des incitations fiscales sur les installations solaires Outre-Mer conduisent l’entreprise à communiquer sur des chiffres « hors fiscalité Outre-Mer ».

Forte progression de l’EBITDA hors fiscalité Outre-Mer

L’EBITDA, hors fiscalité Outre-Mer, a progressé de 16,9 % pour atteindre 111 M€.

Les nouvelles mises en service ont fortement contribué à cette progression, en dépit de la baisse des primes fixes d'un montant d’environ 9 M€.

 

RNPG hors fiscalité Outre-Mer en léger repli

Les amortissements et les charges financières progressent de façon importante, traduisant les mises en service de nouvelles capacités de production thermique et solaire en 2011.

La baisse contractuelle des primes fixes a un impact de 4,8 M€ sur le RNPG, entraînant un léger repli de celui-ci à 24,6 M€ en 2011.

Une grande solidité financière

Grâce à la solidité du modèle économique de la société, les flux nets de trésorerie opérationnelle (hors variation du BFR) sont en progression de 10%, à 113,8M€.

Les investissements nets se sont élevés à 84 M€ et prennent en compte la centrale de Caraïbes Energie ainsi que les centrales solaires construites et raccordées en 2011.

La dette totale des projets existants se monte à 564 M€ dont 90 % bénéficie de taux fixes ou couverts. Le montant de cette dette de projets en exploitation devrait baisser de 30 % d’ici fin 2015.

La dette Corporatese monte à 95 M€. La position cash du groupe au 31/12/2011 est de 75 M€.

Des perspectives de croissance forte

Le groupe capitalise sur son expertise unique dans la production d’électricité en valorisant de la biomasse dans des environnements complexes.

Soutenue par un modèle économique générateur de cash flows élevés et contractuellement garantis, Séchilienne Sidec a choisi des critères financiers très stricts dans la sélection des projets à développer avec ses partenaires, les industriels du sucre et d’autres acteurs industriels.

Les activités solaires constituent une offre complémentaire pertinente aux activités de combustion de biomasse.

Cette visibilité et cette solidité permettent à la société d’afficher des objectifs de croissance ambitieux de son EBITDA et de son RNPG pour 2012 et 2016.

2011*

2012

2016

EBITDA*

111,0 M€

+7%

+50%

RNPG*

24,6 M€

+25%

+50%

* hors fiscalité Outre-Mer

Proposition de distribution de dividende

Conformément à la politique annoncée de distribution de 50 % du RNPG, le Conseil d’Administration proposera aux actionnaires le paiement d’un dividende de 0,57€ par action (100% en numéraire, ou 100% en action, ou 50%-50%, au choix de l’actionnaire). Cette proposition sera soumise à approbation en Assemblée Générale le 31 mai 2012.

A propos de Séchilienne Sidec

Séchilienne Sidec est un producteur d’énergie indépendant qui possède 20 ans d’expertise dans la production d’électricité à partir de biomasse. Elle se spécialise dans la gestion de centrales de taille moyenne dans des environnements complexes exigeant une collaboration étroite avec les industriels fournissant la ressource biomasse. Séchilienne Sidec est aussi un acteur de premier rang dans la production d’électricité d’origine solaire.

Contacts média

HeadLand Consultancy

Luc Périnet-Marquet +33 (0)1 44 50 40 35, lperinet@headlandconsultancy.com

Sophie Ryan +33 (0)1 44 50 40 39, sryan@headlandconsultancy.com



1EBITDA : résultat opérationnel avant dotations aux amortissements, dotations et reprises de provisions pour dépréciation, risques et charges.

2 Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après vérification du rapport de gestion et finalisation des procédures requises pour les besoins de l’enregistrement du Document de référence.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant