Sécheresse : le prix de la paille s'envole

le
0
D'ores et déjà, la paille se monnaye parfois jusqu'à 60 euros la tonne, contre 25 euros habituellement. La situation devrait encore se tendre cet été, au moment de la récolte.

D'ordinaire, la paille se commercialise peu - les agriculteurs la produisent essentiellement pour eux-mêmes -, et ne vaut pas grand-chose. Mais l'épisode de sécheresse exceptionnelle que subit depuis plusieurs semaines le secteur agricole est en train de lui donner une valeur inattendue. Car sous l'effet du manque d'eau, le pâturage ou le foin, qui servent d'ordinaire à nourrir les animaux, se raréfient. Dans certains départements, les autorités ont même permis aux éleveurs de faucher l'accotement des routes pour en récupérer l'herbe.

Une pénurie qui fait bondir la demande de paille, utilisée en dernier ressort par les éleveurs pour nourrir leurs bêtes. «La paille est très pauvre sur le plan nutritif. C'est pourquoi elle est surtout utilisée en hiver, quand les autres fourrages sont moins abondants. Mais la sécheresse pousse certains éleveurs à taper dès maintenant dans leur stock, au risque d'être pris au dépourvu l'an prochain», explique Christian Huyghe, dir

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant