Sécheresse : des agriculteurs en colère

le
0
Plusieurs sorties de l'autoroute A10 ont été bloquées samedi pour protester contre les mesure de restrictions d'arrosage. La ministre de l'Ecologie estime qu'il est trop tôt pour un impôt sécheresse.

Ils ont besoin d'eau pour arroser leurs cultures et tenaient à le faire savoir. Des éleveurs et céréaliers dits irrigants ont bloqué samedi matin quatre entrées et sorties de l'autoroute A10 desservant la Charente-Maritime. L'action, qui se voulait symbolique puisqu'elle a duré environ 5 heures, avait pour objectif de faire comprendre aux autorités préfectorales tout le mal qu'ils pensent de l'arrêté pris mercredi qui interdit l'irrigation dans tout le département.

Les sorties 34 de Saint-Jean-d'Angely, 35 de Saintes, 36 de Pons et 37 de Mirambeau ont ainsi été fermées à la circulation au cours de la matinée. L'axe Niort-La Rochelle, sur la RN 11, a également été perturbé, la circulation en direction de La Rochelle a été totalement coupée. S'il n'y a pas «d'eau pour les Charentais, il n'y en a pas pour les touristes», expliquaient les agriculteurs samedi matin.

Economie déjà fragilisée

« Nous ne pouvons pas accepter une décision préfectorale d'interdire ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant