Séché Environnement: la réappréciation du titre continue.

le
0

(CercleFinance.com) - En hausse de 4% ce midi à 29,1 euros, l'action Séché Environnement faisait ce midi largement mieux que le marché boursier parisien (+ 1,1% pour le SBF 120), mais aussi que les valeurs comparables, qui demeurent étales. Après la publication de ses résultats, l'action du groupe de services aux collectivités continue de se reprendre : elle a maintenant gagné 15% en une semaine. Nombreux sont les bureaux d'études à avoir relevé leurs prévisions.

Relativement aux géants du secteur sur la cote parisienne, comme Veolia Environnement et Suez Environnement, qui capitalisent respectivement 11,4 et 8,4 milliards d'euros, Séché Environnement, qui pèse moins de 230 millions, fait figure de poids plume. Séché est de plus différent en ce qu'il est centré sur la gestion des déchets, et la France.

Le 7 mars, le groupe a publié un 'chiffre d'affaires consolidé contributif' pour 2015 de 440 millions d'euros, en croissance symbolique (+ 0,7%), mais aussi un résultat opérationnel courant en hausse de 14,1% à 40,6 millions, et un bénéfice net part du groupe de 16,8 millions (+ 72,2%). En 2016, la direction vise une 'légère croissance de son chiffre d'affaires contributif à périmètre constant', ainsi que le maintien, sinon l'amélioration de la marge opérationnelle courante.

Nombre d'analystes ont salué cette publication et réajusté leurs prévisions, par exemple ceux d'Invest Securities, qui ont confirmé leur opinion d'achat sur le titre, tout en révisant à la baisse leur cible de 36,4 à 34,5 euros. Selon eux, ces résultats constituent 'une bonne base pour accélérer dès cette année.'

'Les guidances données pour 2016, qui sont selon nous prudentes, nous conduisent à relever notre estimation de bénéfice par action 2016 (+ 6,5%) même si abaissons 2017 (- 7,2%) afin d'intégrer un plus faible rebond de la croissance', indique une note qui ne retient, comme élément négatif de la publication, que l'augmentation du besoin en fonds de roulement de 31 millions d'euros 'en lien avec des décalages de règlements de deux collectivités.'

De son côté, Société Générale a relevé ce matin son opinion sur la valeur de conserver à l'achat en visant 33,5 euros. 'Le modèle économique du groupe est porté par son développement sur les marchés à forte valeur ajoutée de la gestion des déchets sur lesquels sont régulièrement instaurées des réglementations de plus en plus contraignantes', indiquent les analystes d'une manière générale.

Inutile, selon SG, de tabler cette année sur une forte croissance organique, qui ne devrait pas dépasser 2%. En revanche, SG, qui vient de relever ses prévisions 2016 et 2017 de bénéfice par action de l'ordre de 20%, distingue Séché pour sa valorisation, avec un PER 2016 de 11,1 fois. Et ce alors que la marge opérationnelle, qui a commencé à se redresser en 2014, a confirmé le mouvement en 2015.

Sans oublier Natixis qui, saluant le 'retour de l'optimisme' de la part de la direction, a confirmé son conseil d'achat en visant 39 euros. 'Nous avons relevé significativement notre séquence d'estimations 2016/2018 (+ 26,6%) afin de prendre en compte les guidances fournies', indiquent les spécialistes, qui soulignent également, à terme, le potentiel de relais de croissance que peuvent représenter les déchets faiblement radioactifs, le groupe venant d'acquérir une société spécialisée en la matière, HPS Nuclear Services.

Même si Portzamparc, le spécialiste des “smidcaps”, se montre plus mitigé : 'les marges sont en forte hausse, en raison principalement d'un changement comptable. Hors cet effet les résultats sont sans surprise. En 2016 le groupe devrait connaître une nouvelle année de croissance modérée et un maintien ou une légère amélioration de sa rentabilité', indique une note. Le conseil de conserver la valeur est donc confirmé, ainsi que l'objectif de cours de 28 euros.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant