Sébastien Haller n'est pas en retard

le
0
Sébastien Haller n'est pas en retard
Sébastien Haller n'est pas en retard

L'attaquant de 20 ans retrouve du temps de jeu et de la confiance dans le championnat néerlandais avec le FC Utrecht. Le joueur prêté par Auxerre fait son retour avec les Espoirs ce mercredi soir contre l'Estonie. Une sélection qu'il n'avait pas rejointe depuis novembre 2013.

Dimanche 15 février, Stadion Galgenwaard, Utrecht. Le FC Utrecht vient d'atomiser Dordrecht 6-1 dans le cadre de la 23e journée d'Eredevisie. L'homme du match est un Français de 20 ans, prêté au club néerlandais par l'AJ Auxerre. Le jeune Sébastien Haller vient, en effet, d'inscrire un quadruplé dans cette partie, une prouesse qui n'avait pas été réalisée aux Pays-Bas depuis 2011 avec un certain Bas Dost. Cette performance attire l'œil des spécialistes de Ligue 2. Deux mois plus tôt, Haller, en manque de temps de jeu à Auxerre, décide en effet de tenter l'expérience à Utrecht. Un choix payant puisque l'attaquant, auteur de 7 buts en 10 rencontres avec les Rouge et Blanc, vient d'être rappelé chez les Espoirs par Pierre Mankowski pour les matchs amicaux contre l'Estonie et les Pays-Bas.
Détecté par Auxerre à 13 ans
À 9 ans, après trois années passées sur les tatamis, le natif de Ris-Orangis, en Essonne, décide de suivre ses potes footeux et se prend une licence avec le Football Club Olympique de Vigneux, le club de sa ville. Déjà, Sébastien Haller impressionne entraîneurs et coéquipiers par son sens du but. Deux années plus tard, il quitte Vigneux et rejoint les rangs du C.S. Brétigny, club partenaire de l'AJ Auxerre. L'attaquant se montre toujours aussi performant et adroit devant le but. Son coach francilien flaire le talent et l'envoie faire une détection dans l'Yonne du côté de l'Abbé-Deschamps. Coaching gagnant. L'AJA décide de le conserver. Haller, 13 ans, quitte donc son Île-de-France natale et débarque en Bourgogne dans une famille d'accueil. Le changement est radical pour l'adolescent, mais le jeune buteur s'adapte très rapidement à sa nouvelle vie.

Il jongle entre études et entraînements et continue d'être performant sur le terrain le week-end. "On avait senti très jeune des qualités de buteur hors-norme, se rappelle Jérémy Spender, son éducateur en 14 ans fédéraux, dans les colonnes du Journal du Centre. On le comparait à Trezeguet pour son sens du but. " La comparaison est flatteuse, même si le Francilien a plus tendance à citer Thierry Henry et Didier Drogba parmi ses idoles. Avec les jeunes Auxerrois, Haller plante but sur but. 50 précisément lors de sa saison avec les 14 ans, un record. Il fait son trou petit à petit dans les différentes équipes de jeunes du club et découvre la CFA à l'âge de 16 ans, lors de la saison 2010-2011. L'année suivante est...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant