Sébastien Corchia : " Mon transfert raté à Lille, cela m'a servi "

le
0
Sébastien Corchia : " Mon transfert raté à Lille, cela m'a servi "
Sébastien Corchia : " Mon transfert raté à Lille, cela m'a servi "

Titulaire partout où il passe depuis la saison 2009-2010, Sébastien Corchia s'approche chaque jour un peu plus d'une première convocation en équipe de France. À l'approche de l'Euro, le latéral droit de 24 ans sait que sa chance viendra s'il continue de monter en puissance avec le LOSC. Entretien.

Comment se passe cette préparation d'avant-saison, les organismes sont mis à rude épreuve à Lille ? On a attaqué très fort au niveau physique, ce sont de bonnes séances, mais on savait que ce serait ainsi. On commence à ressentir les bienfaits de ce début de préparation intense car cela nous a mis dans le dur tout de suite et on se sent de mieux en mieux physiquement.
Hervé Renard a-t-il changé certaines méthodes par rapport à ce que proposait le staff de René Girard ? Chaque coach est différent, lui il apporte une méthode différente et cela se passe bien. On a fait une préparation et des efforts avec beaucoup plus de ballon, dans l'idée de se retrouver dans des situations d'effort en match.
Toi qui connais Hervé Renard pour l'avoir côtoyé à Sochaux en 2014, cela t'a fait quoi d'apprendre sa nomination ? J'étais content car j'ai gardé de supers souvenirs de notre deuxième partie de saison commune à Sochaux. Forcément, je connais un peu sa façon de voir les choses donc je savais qu'on allait commencer " dur " d'entrée et qu'il fallait être concentré et à fond de suite. Vu que je l'ai déjà eu six mois, je savais à quoi m'attendre et cela simplifie mon adaptation. Il ne faut pas se relâcher mais c'est sûr que c'est positif pour moi de l'avoir comme entraîneur.
A-t-il déjà évoqué des objectifs sportifs et un projet de jeu précis avec le groupe ? On n'a pas encore parlé de position au classement mais on doit viser le plus haut possible, il nous a dit qu'un club comme Lille devait viser le haut du classement. Question projet de jeu, entraînements tactiques, cela se met en place tout doucement. C'est un coach qui aime le beau football, donc on va produire du jeu.
L'an passé tu as goûté à la Ligue des champions et à la Ligue Europa. Le parfum des matchs européens va te manquer cette saison ? De ne pas jouer les compétitions européennes cela manque car ce sont de très belles compétitions où on apprend beaucoup, on joue de très bonnes équipes. L'an passé surtout, on avait un très beau groupe avec Everton et Wolfsburg, cela nous a permis de prendre de l'expérience. Il faut aller chercher quelque chose cette année car les joueurs ont envie de…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant