Sebastian Herkner, designer sur Tendence 2012 : "Je puise mon inspiration dans le travail des artisans"

le
0
Sebastian Herkner, designer sur Tendence 2012 : "Je puise mon inspiration dans le travail des artisans"
Sebastian Herkner, designer sur Tendence 2012 : "Je puise mon inspiration dans le travail des artisans"

(Relaxnews) - Le designer allemand Sebastian Herkner, l'un des jeunes talents du salon Tendence en 2008, s'est depuis fait un nom en s'associant à des fabricants prestigieux comme nanoo, De Vorm, ClassiCon et Foundry Collection. Son oeuvre balbutiante sera mis en vitrine cette année dans le cadre de Tendence's Talents 10+1, qui s'attarde sur les success stories de la pépinière du salon. En attendant l'ouverture des portes du centre d'expositions le 24 août, Sebastian Herkner s'est confié à Relaxnews au sujet du design contemporain.

Relaxnews : Quel est votre but principal lorsque vous imaginez un objet ?
Sebastian Herkner : il devrait toujours y avoir un besoin, une fonction et un sens des responsabilités. A mes yeux, choisir les meilleurs matériaux est très important.

R. : Quelles sont vos influences en matière de design ?
S. H. : Personne en particulier. Je puise mon inspiration dans le travail des artisans. J'aime apprendre les techniques artisanales traditionnelles comme le soufflage du verre ou le pressage des métaux. Ce sont des techniques extraordinaires. Pour moi, soutenir ces artisanats en voie d'extinction relève de la durabilité sociale. J'aime aussi les produits authentiques, comme ceux de Jean Prouvé.

R : Quelles sont les formes, couleurs ou autres éléments qui vous inspirent le plus ?
S. H. : Je me constitue une bibliothèque de matériaux et de couleurs, que j'emploie comme source d'inspiration. En vacances, je collectionne des objets que j'aime ou que je trouve intéressants pour les rapporter à mon studio. J'ai des balais de Chine, des plats à gâteaux de Bulgarie, et des miroirs de République Tchèque.

R : Quelles étaient vos impressions lors de votre premier Tendence ?
S. H. : J'ai participé pour la première fois en 2008. C'était l'une des premières fois que je présentais mes travaux devant un public. C'était à la fois intéressant et excitant, j'ai pu y rencontrer pour la première fois des experts du secteur. C'est là que j'ai présenté ma lampe nan16, dont la prise permet de recharger d'autres appareils électroniques comme les téléphones mobiles et de la connecter à un grille-pain. La lampe a été sélectionnée par le fabricant suisse nanoo pour la commercialiser.

R : Quelles sont vos créations les plus récentes ?
S. H. : La table Bell Table pour Classicon et le fauteuil Coat Armchair pour Moroso font partie de mes derniers produits. Ils ont tous les deux été présentés à Milan cette année. Ces deux produits constituent un grand pas en avant dans ma carrière car ils reflètent ma philosophie. J'ai aussi commencé à travailler avec d'autres matériaux et des couleurs différentes.

R : Que pensez-vous du design contemporain ?
S. H. : Je pense que les designers réfléchissent davantage aux matériaux et à leurs cycles de vie. De nos jours, réfléchir à l'emploi des matériaux et à la façon dont ils vieillissent est devenu très important. Le design contemporain est devenu plus narratif. Hélas, il y a toujours plein de design peu sophistiqué sur le marché, des objets rigolos mais sans aucune substance ou responsabilité sociale.

R : Quel est votre objectif principal lorsque vous faites du design ?
S. H. : Je veux m'amuser et je veux que les gens soient contents de mes produits. Pour moi, le design est un cocktail de responsabilité et de joie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant