Sebastian Coe charge Gatlin

le
0
Sebastian Coe charge Gatlin
Sebastian Coe charge Gatlin
Après le discobole allemand Robert Harting, au tour de Sebastian Coe, vice-président de la Fédération internationale d'athlétisme, de pointer du doigt la nomination de l'Américain Justin Gatlin, suspendu pour dopage entre 2006 et 2010, pour le titre d'athlète IAAF de l'année.

Justin Gatlin fait débat. Deux jours après que Robert Harting ait refusé de prendre part à la course au titre d'athlète de l'année 2014 afin que son nom ne soit pas associé à celui du sprinter américain, au tour de Sebastian Coe de s'interroger. En cause, le sulfureux passé du champion olympique du 100m (2004) suspendu 4 ans pour dopage entre 2006 et 2010 et auteur d'une saison 2014 époustouflante bouclée sur un ultime chrono sous les 10 secondes sur 100 mètres (9'77) à Bruxelles.

« Tout ce que je peux dire, c'est qu'il a été autorisé à concourir a expliqué Sebastian Coe, vice-président de la Fédération internationale d'athlétisme. Je ne suis pas particulièrement à l'aise avec ça, et je pense que vous seriez surpris si je disais que je m'en réjouissais. Personnellement, j'ai un gros problème avec ça. Je pense depuis longtemps que, notamment les stéroïdes anabolisants (...) ont un effet à long terme. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant