Seb tire profit de son internationalisation 

le
0
Le groupe français prévoit de se lancer en Inde avant la fin de l'année prochaine.

Lorsqu'on demande à Thierry de la Tour d'Artaise, le PDG de Seb, d'expliquer sa stratégie, il répond: «Toujours innover et proposer des produits adaptés aux particularités de marché.» C'est oublier le pragmatisme dont fait preuve le groupe et qui explique en partie les bons résultats semestriels annoncés ce mardi. Le chiffre d'affaires de Seb a crû de 10,6% en un an, pour atteindre 1,7 milliard d'euros, et son résultat net de 4,5%, à 93 millions d'euros. «C'est autant que ce que nous avions réalisé en année pleine il y a tout juste dix ans», souligne Thierry de la Tour d'Artaise, qui espère dépasser les 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires cette année. Et ce en dépit d'un environnement très concurrentiel marqué par la hausse des prix des matières premières.

Soucieux de préserver ses marges, le groupe a augmenté ses prix de vente l'année dernière... avant de procéder à des séries de promotions afin de conserver ses parts de marché lorsque nü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant