Seb confiant pour 2016 malgré le poids des changes

le
0
    * Résultat opérationnel d'activité 2015 en hausse organique 
de 43% 
    * Dividende proposé de 1,54 par action, +6,9% 
    * Croissance organique du CA de 8% 
    * Baisse de 137 millions de la dette nette en 2015 
 
    PARIS, 25 février (Reuters) - Seb  SEBF.PA  a accru ses 
résultats et réduit son endettement en  2015 dans un 
environnement de changes pourtant défavorable, qui devrait 
encore peser en 2016 mais n'empêche pas le spécialiste du petit 
électroménager d'aborder l'exercice avec "confiance". 
    Le renforcement face à l'euro du dollar et du yuan, 
principales devises d'achat du groupe, a pesé pour 100 millions 
d'euros sur le résultat opérationnel d'activité qui, à 428 
millions d'euros, affiche néanmoins une croissance organique de 
43%.  
    Celle-ci est notamment le fruit d'importantes augmentations 
de prix passées dans certains pays pour compenser la 
dépréciation des devises locales, explique Seb dans un 
communiqué. 
    La poursuite des efforts de compétitivité industrielle et 
des gains sur les achats ont également contribué à 
l'amélioration du résultat opérationnel, que Seb prévoyait à 
l'origine en hausse de plus de 30%. 
    En 2015, le groupe a réalisé une croissance organique de ses 
ventes de 8% à 4.770 millions d'euros. 
    "En dépit de conditions de marché parfois très compliquées 
et d'un environnement monétaire qui lui était défavorable, Seb a 
tenu ses engagement (...) Notre objectif pour 2016 est de 
réaliser à nouveau une croissance organique de nos ventes et 
d'assurer une nouvelle progression de notre résultat 
opérationnel d'activité", commente Thierry de La Tour d'Artaise, 
le PDG de Seb, cité dans le communiqué de résultats. 
    Pour l'exercice en cours, le groupe évalue autour de 130 à 
140 millions d'euros l'impact négatif des changes sur son 
chiffre d'affaires et sur son résultat opérationnel d'activité. 
    Au titre de 2015, Seb augmentera son dividende de 6,9% à 
1,54 euro par action. Sur l'exercice passé, le groupe a réduit 
son ratio d'endettement à 17%, contre 26% un an plus tôt, 
résultat d'une baisse de 137 millions d'euros de sa dette nette, 
à 316 millions d'euros au 31 décembre 2015. Cet allègement 
résulte d'une génération de trésorerie d'exploitation de 257 
millions d'euros (175 millions en 2014). 
    L'action Seb a clôturé mercredi à 85,25 euros (-0,15%). Elle 
cède 9,88% depuis le début de l'année après un gain de 53,65% en 
205. 
     
    Le communiqué : 
    bit.ly/1Qf3shO 
      
 
 (Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant