SEB AM mise sur le multi-classes d'actifs

le
0
(NEWSManagers.com) - Le suédois SEB, dont la famille Wallenberg détient encore 34 %, affiche 147 milliards d' euros d' encours en gestion de fortune, dont 100 milliards en gestion d' actifs (le reste correspond à la banque privée). Sa filiale luxembourgeois pèse 15 milliards d' euros, dont 14 milliards pour SEB Funds, et elle a jugé utile d' être l' un des parrains " d' argent" du Funds Event 2011 où Andreas Bichler, qui dirige une équipe dédiée de trois personnes à Francfort, a présenté l' expertise multi-classes d' actifs de la maison.
Apparemment, SEB croit beaucoup à cette formule, puisque plus de 160 millions d' euros de souscriptions nettes sont arrivés en 2010 dans le fonds luxembourgeois SEB de Luxe Multi-Asset Balance (lancé le 5 septembre 2008, juste avant l' implosion de Lehman). Avec désormais 220 millions d' euros, ce fonds en dit long sur la puissance de distribution du réseau SEB dans les pays nordiques, notamment en Suède.
De fait, la société de gestion a mis au point sa stratégie multi-asset total return (MATR) pour générer des résultat positifs sur des périodes de 12 à 18 mois, et participer au maximum aux périodes de hausse toute en limitant la perte maximal sur le court terme. Le tout avec une gestion appropriée et dynamique du risque (actualisation une fois par semaine) sur un total de plus de 100 (sous-)classes d' actifs dans les actions, les obligations, les produits alternatifs et le monétaire. Dans le détail, il s' agit d' une méthode strictement long-only, sans effet de levier et qui donne la priorité à la liquidité, toutes les positions devant pouvoir être liquidées en une journée, sans impact notable sur les marchés.
Pour ce faire, Andreas Bichler et son équipe utilisent des fonds indiciels, des ETF, des contrats à terme ou des fonds à gestion active suivant de près leur indice de référence. Cette semaine, le portefeuille du Balance n' a pas d' obligations d' entreprises, sauf des titres à haut rendement, et il est investi à 80 % en actions, dont 10 points pour les émergentes. L' allocation aux matières premières se situe à 10 % au travers des indices CRB.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant