Séance houleuse à l'Assemblée sur les heures supplémentaires

le
4
SÉANCE HOULEUSE À L'ASSEMBLÉE SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES
SÉANCE HOULEUSE À L'ASSEMBLÉE SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES

PARIS (Reuters) - Les députés français se sont séparés tôt mercredi matin sans avoir pu achever l'examen de l'article du collectif budgétaire abrogeant le dispositif allégeant la fiscalité sur les heures supplémentaires.

La centaine d'amendements, déposés en grande partie par l'opposition, n'a pu être entièrement examinée et le président de séance, l'UMP Marc Le Fur, a suspendu les travaux de l'Assemblée nationale vers 02h15.

Les incidents se sont auparavant multipliés, notamment après l'intervention de l'écologiste François de Rugy, qui a mis en cause le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, au sujet de ses activités d'avocat.

L'examen du projet de loi de finances rectificative devrait reprendre mercredi après-midi et se poursuivre jusqu'à jeudi, voire vendredi. Environ 450 amendements ont été déposés sur la trentaine d'articles que compte ce texte.

L'opposition mène une âpre bataille contre l'article 2, qui prévoit l'abrogation de la totalité du dispositif allégeant les charges sociales et la fiscalité sur les heures supplémentaires.

Cet allègement fut en 2007 l'une des premières mesures phares du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Emile Picy, édité par Bertrand Boucey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M140210 le mercredi 18 juil 2012 à 09:12

    Les heures sup étaient un moyen détourné de baisser les charges salariale et de mettre de côté les 35h. Ce n'est pas en les suprimant que les sociétés vont faire un partage. Les saucissons veulent seulement récupérer du blé, ils n'ont toujours pas compris que les charges étouffent les entrepreneurs ; et je sais de quoi je parle.

  • mlaure13 le mercredi 18 juil 2012 à 09:01

    RE.(désolé, je l’aime bien). INAPTOCRATIE. Système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire, où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes ou à réussir, sont récompensés par des biens et des services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d'un nombre de producteurs en diminution continuelle, jusqu'à l'étouffement final, et la fin de l’humanité, sous quelques petites décennies

  • M4189758 le mercredi 18 juil 2012 à 08:03

    JPi - Pour ce qui est du traitement des heures sup je me félicite que la gauche soit arrivée au pouvoir. Pour ce qui est de la réduction des dépenses de l'état je me désespère car gauche ou droite ils multiplieront la dette française par le facteur de leur incompétence. Mr Sarkozy 40% en 5 ans ou 600.000.000.000 d'euros (rien que l'augmentation)

  • M4189758 le mercredi 18 juil 2012 à 08:02

    JPi - Pour ce qui est du traitement des heures sup je me félicite que la gauche soit arrivée au pouvoir. Pour ce qui est de la réduction des dépenses de l'état je me désespère car gauche ou droite ils multiplieront la dette française par le facteur de leur incompétence. Mr Sarkozy 40% en 5 ans ou 600.000.000.000 d'euros (rien que l'augmentation)

Partenaires Taux