Séance hésitante à la Bourse de Paris

le
0
L. Grassin
L. Grassin

(lerevenu.com) - Les places financières ont retrouvé des couleurs hier, avec le rebond de Wall Street. Ce matin, la tendance est plus indécise, le CAC 40, après une ouverture dans le vert,  cède un peu de terrain (-0,10% à 4.260 points) peu avant 9h30. 

La séance du jour sera probablement conditionnée en partie par le résultat du rapport ADP sur l'emploi privé aux Etats-Unis en décembre, diffusé à 14h15, avant les chiffres officiels prévus vendredi. Entretemps, la Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre se seront prononcées, demain jeudi, sur leurs taux et leurs programmes de soutien. Côté valeurs, la publication de Sodexo a rassuré, le titre en profite, sans pour autant faire des étincelles...

WALL STREET

Wall Street a nettement progressé mardi, proche de ses sommets historiques, après l'annonce d'un déficit commercial réduit pour le mois de novembre aux USA. L'actualité des entreprises était assez réduite, avant la vague des publications financières trimestrielles. Le DJIA a gagné 0,64% en clôture à 16.531 pts, alors que le Nasdaq prenait 0,96% à 4.153 pts.

ECO ET DEVISES

La balance commerciale allemande était excédentaire de 18,1 milliards d'euros en novembre, un peu plus qu'en octobre (17,9 milliards d'euros), mais un peu moins que ce que les économistes interrogés par Bloomberg attendaient (18,9 milliards d'euros). l'export était en hausse de 0,3% alors que l'import s'est contracté de -1,1%.).

On connaîtra plus tard les ventes de détail de novembre dans la zone euro (11h00), le taux de chômage de la zone euro en novembre (11h00) et aux commandes d'usines allemandes de novembre (12h00).

Aux Etats-Unis, le programme débute avec le rapport sur l'emploi privé d'ADP en décembre (14h15 : consensus +200.000), suivi du rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains (16h30), des minutes de la dernière réunion de la Fed (20h00) et des données sur le crédit à la consommation de novembre (21h00 : consensus 14.250 milliards de dollars)

Aux Etats-Unis, seule la balance commerciale de novembre est sur les tablettes (14h30 : consensus -40 milliards de dollars).

La parité euro / dollar atteint 1,3624 ce matin. Le baril de Brent se négocie 107,41$ et le WTI 93,91$ pour l'échéance de février. L'once d'or se traite 1.226$ (-0,42%).

VALEURS EN HAUSSE

* Alstom (+0,20% à 25,84 Euros) : un consortium regroupant Alstom et MAN a été écarté de l'appel d'offres sur la fourniture à EDF de moteurs diesels d'ultime secours, dits "DUS", rendus obligatoires pour des questions de sûreté nucléaire après la catastrophe de Fukushima. L'énergéticien français aurait retenu comme finalistes Westinghouse / Fairbanks et Clemessy (Eiffage) / Anglo Belgium Corporation sur ce marché évalué à 1 milliard d'euros. Mais Alstom et MAN n'auraient pas renoncé pour autant, et un recours aurait été déposé en décembre contre le choix d'EDF, indique le quotidien 'Les Echos' ce matin, qui s'est fait confirmer l'information par un porte-parole d'Alstom. Un jugement en référé est attendu le 23 janvier. L'industriel français entend faire vérifier par le juge que l'appel d'offres n'était pas entaché d'irrégularité.

* Sodexo (+0,80% à 74,50 Euros) : le groupe a dévoilé à 7h00 ce matin le chiffre d'affaires du premier trimestre de son exercice 2013/2014, qui couvre la période septembre à novembre. Les revenus sont en baisse en données publiées, à cause d'un effet de change négatif, si bien qu'ils sont inférieurs au consensus. Mais la croissance interne est un peu plus robuste que prévu, et l'Amérique du Nord affiche sa progression la plus dynamique de six dernières années. De surcroît, les objectifs ont été réitérés.

* Air France KLM (+3,75% à 8,45 Euros) : au mois de décembre 2013, l`activité passage a enregistré une hausse du trafic de 3,2% pour des capacités en hausse de 2,1%. En conséquence, le coefficient d`occupation a progressé de 0,9 point à 82,8%. Le groupe a transporté 6,2 millions de passagers (+3,7%). La recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change résiste en dépit de la faiblesse du marché affaires français. L`activité cargo a enregistré une baisse du trafic de 3,7% pour des capacités en diminution de 1,5%. Le coefficient de remplissage recule ainsi de 1,5 point, à 65,3%. La recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) hors change est en baisse par rapport à décembre 2012.

VALEURS EN BAISSE

* Scor (-3,66% à 25,30 Euros) : le groupe pourrait prendre le contrôle du réassureur des mutuelles, MutRé, dont elle détient le tiers du capital, selon 'La Lettre de l'Assurance'. Une information partiellement confirmée ce matin par 'Les Echos', à qui une source proche du dossier a expliqué que ce scénario est une éventualité pour Scor, mais qu'il n'est qu'en phase d'étude pour l'heure. Le capital de MutRé est actuellement aux mains de trois actionnaires, qui en possèdent chacun le tiers : Scor Global Life, Matmut et un bloc composé de 14 sociétés issues de la Mutualité Française. Ils sont liés par un pacte. Mais selon 'La Lettre de l'Assurance', la Matmut souhaiterait se séparer de sa détention, ce qui pourrait ouvrir la voie à une prise de contrôle par la Scor.

* Econocom (-3,40% à 7,88 Euros) : le groupe va émettre 150 millions d'euros d'obligations, sous forme d'ORNANE (Obligations à option de remboursement en numéraire et/ou en actions Nouvelles et/ou existantes). En faisant appel au marché de la dette, la société entend disposer des fonds nécessaires pour mettre en place son plan stratégique "Mutation 2013 / 2017", qui vise à doubler de taille en 5 ans, pour atteindre 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 150 millions d'euros de résultat opérationnel courant à l'horizon 2017. En parallèle, il a annoncé que ses résultats 2013 "seront en ligne avec les orientations précédemment communiquées", soit un chiffre d'affaires en croissance organique de l'ordre de 3 à 4% (mais aussi en données brutes) et un résultat opérationnel courant en progression "sensible" par rapport à 2012.

* PSB Industries (-2% à 34,63 Euros) : le chiffre d'affaires consolidé pour l'année 2013 a atteint 257 millions d'euros, en hausse de 4,1% en comparable. Le conseil d'administration, en ligne avec la nouvelle gouvernance et afin d'accompagner le financement de la stratégie, a décidé de fixer l'acompte sur dividende à 0,50 euro par action. Ce coupon est détaché le 7 janvier et la mise en paiement se fera le 10 janvier 2014.

* Genfit (-3,50% à 9,80 Euros) : la société lance une nouvelle augmentation de capital, de 5 millions d'euros, avec maintien de droits préférentiels de souscription (DPS). 33 DPS permettront de souscrire 1 action nouvelle au prix de 6,98 euros. L'émission porte sur 622.479 actions ordinaires (pouvant être portée à un maximum de 715.850 actions). La période de souscription sera ouverte du 9 au 23 janvier inclus. Biotech Avenir, actionnaire de référence regroupant notamment les fondateurs, dirigeants et cadres de Genfit, a choisi d'accompagner cette opération en la couvrant à hauteur de 75%, sans toutefois y participer par l'exercice de ses droits préférentiels de souscription. Cette couverture serait seulement mise en oeuvre en cas de souscriptions n'atteignant pas ce seuil de 75%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant