Séance atone sur les marchés européens

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens ont fini proches de l'équilibre, se redressant en fin de séance après avoir été pénalisés par le statu quo de la Banque du Japon. Le CAC 40 a clôturé en baisse de 0,04% à 4 557,36 points. L'Euro Stoxx 50 a cédé 0,18% à 3 125,43 points. Même tendance pour Wall Street, après une première estimation de la croissance américaine qui se révèle en dessous du consensus. Vers 17h30, l'indice Dow Jones perd 0,06%

L'inaction de la Banque du Japon a pesé sur les marchés. Les investisseurs attendaient de nouvelles mesures de la part de l'institution pour relancer la croissance du pays.

Autre mauvaise nouvelle, la croissance américaine ressortie en hausse de 0,5%, est inférieure au consensus Reuters qui tablait sur +0,7%. De plus, les inscriptions au chômage ont augmenté à 256 000 la semaine dernière contre 247 000 précédemment.

Les marchés ont aussi continué d'être animés par les publications des entreprises. A la Bourse de Paris, les investisseurs ont mal accueilli les résultats trimestriels d'Airbus (-4,60%) qui a accusé la plus forte baisse du CAC 40. L'avionneur s'attend à une année difficile à cause des difficultés de production de son avion militaire A400M.

En revanche, le secteur du luxe a résisté à la baisse : Kering a gagné 0,87% et L’Oréal 0,64%, soutenus par la progression des ventes trimestrielles d'Hermès. Le marché a salué les bonnes performances de la division maroquinerie du sellier, dont le titre a gagné plus de 3%.

Enfin, le secteur pharmaceutique a été en effervescence aujourd'hui. Le leader français Sanofi (-1,05%) a annoncé avoir fait une offre d'achat d’environ 9,3 milliards de dollars au groupe pharmaceutique américain Medivation. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant