Sean Bean, Monsieur Sheffield !

le
0
Sean Bean, Monsieur Sheffield !
Sean Bean, Monsieur Sheffield !

ATTENTION SPOILER : que ceux qui n'ont pas encore vu Game of Thrones évitent de lire cet article. Vraiment. En revanche, ceux qui ont déjà pu apprécier l'adaptation TV du mass murder de George R.R. Martin peuvent découvrir l'histoire de Sean Bean, fan jusqu'au bout des ongles de Sheffield United. Parfois un peu trop, d'ailleurs.

12 juin 2011. Les spectateurs de HBO ainsi que tous les téléchargeurs du monde entier
découvrent avec stupeur la mise à mort d'Eddard " Ned " Stark par ce petit salopard de Joffrey Baratheon dans le S01E09 de Game of Thrones, avant que sa tête ne finisse au bout d'une pique sur la place publique de Port-Réal. Ça, c'est ce que l'on voit à l'image. Ce que l'on sait un peu moins, c'est le sort qu'a réservé le casting au moulage du visage de Sean Bean lors du tournage à l'été 2010. " La scène était tournée à Malte, une grande place à Malte [ ] et c'était très bien. On a juste frappé dedans comme dans un ballon de football " raconta le principal intéressé lors d'un Q&A sur Reddit en août 2014 . C'est qu'en dehors des plateaux de tournage, l'acteur anglais vu également dans Goldeneye et Le Seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau ne jure que par le ballon rond. Ou plutôt, que par un seul club : Sheffield United.

Tatouage sur l'épaule, film avec Harrison Ford et penalty à Bramall Lane


Comme souvent avec le supporterisme, ses origines se trouvent dans un père furieux de foot. Celui de Sean Bean vibrait pour United, le club de la classe ouvrière. Et ce, même s'il était patron d'une usine et qu'il roulait en Rolls Royce Silver Shadow. Pendant un temps, l'acteur anglais ambitionne de faire carrière ballon au pied, lui qui évolue en pointe en équipes de jeunes de Sheffield United. Mais une blessure à la cuisse qui handicape sa marche, en raison d'un bout de verre resté trop longtemps planté dans sa chair, empêche toute progression. Pas grave, Sean deviendra fan hardcore de United. Au point de se faire tatouer, à 31 ans et alors que le club de Sheffield vient d'obtenir sa montée en First Division à l'issue de la saison 1989-90, un " 100% Blade " sur l'épaule, du surnom de l'équipe de la ville longtemps connue pour sa production de couteaux. Deux ans plus tard, Bean décroche son premier rôle hollywoodien aux cotés de Harrison Ford dans Jeux de guerre. Puis manque de ne pas se pointer pour les derniers jours de tournage du film. C'est que l'interprète de Ned Stark a mieux à faire : soutenir son équipe fétiche face au Crazy Gang de Wimbledon à Plough Lane. " Il ne me restait que quelques heures pour sauter dans cet avion qui devait m'emmener terminer ce film avec Harrison Ford... Bref, on a gagné, c'était un super match et ça nous assurait plus ou moins la montée. Je me…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant