SEAGATE ET LACIE ANNONCENT L’ENTREE EN NÉGOCIATIONS EXCLUSIVES EN VUE DE L’ACQUISITION PAR SEAGATE D’UNE PARTICIPATION MAJORITAIRE DANS LACIE

le
0

SEAGATE ET LACIE ANNONCENT L’ENTREE EN NÉGOCIATIONS EXCLUSIVES EN VUE DE L’ACQUISITION PAR SEAGATE D’UNE PARTICIPATION MAJORITAIRE DANS LACIE

Seagate a proposé de racheter les parts de l’actionnaire de contrôle et PDG de LaCie (64,5% )

Seagate lancerait ensuite une offre publique d’achat pour les actions LaCie restant en circulation

Seagate pourrait ainsi étendre sa gamme de produits et ses capacités sur le marché en pleine croissance du stockage grand public

 

CUPERTINO (Californie, Etats-Unis) et PARIS (France) – 23 mai 2012 – Seagate Technology plc (NASDAQ : STX), leader mondial des disques durs et des solutions de stockage, et LaCie S.A. (Euronext : LAC), l'un des principaux fabricants de produits de stockage grand public, annoncent l’entrée en négociations exclusives en vue de l’acquisition par Seagate d’une participation majoritaire dans le capital de LaCie. Seagate a proposé à M. Philippe Spruch, Président-Directeur Général de LaCie, et à sa société affiliée, l’acquisition de la totalité de leurs actions, représentant 64,5% des actions existantes de LaCie. Après obtention des autorisations des autorités administratives (autorisations des autorités de la concurrence aux Etats-Unis et en Allemagne, et autorisation du Ministre de l’économie en France au titre de la règlementation relative aux investissements étrangers) et réalisation de cette opération, Seagate lancerait une offre publique d’achat simplifiée (suivie le cas échéant d’un retrait obligatoire) en vue de l’acquisition en numéraire des actions restant en circulation, conformément au Règlement général de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Seagate a proposé à M. Philippe Spruch et sa société affiliée un prix de 4,05 € par action payable en numéraire, ce montant étant éventuellement ajusté à la baisse en fonction de la situation de trésorerie et de l’endettement de LaCie au moment de la réalisation de l’opération. Ce prix sera éventuellement augmenté de 3% en cas d’atteinte du seuil de 95% du capital et des droits de vote de LaCie par l’initiateur dans un délai de 6 mois suivant la réalisation de la cession du bloc de contrôle, soit un prix maximal potentiel de 4,17 € pour chaque action LaCie. Hors complément de prix, cette offre valorise actuellement LaCie à environ 146 millions d’euros, en valeurs de fonds propres, incluant un montant de trésorerie acquise d’environ 49 M€ au 31 mars 2012. Le prix de 4,05 € par action représente une prime de 29% par rapport au cours moyen de clôture de l’action LaCie sur la période de 30 jours de bourse précédant le 22 mai 2012 (inclus).

Le cabinet Ricol Lasteyrie & Associés a été désigné ce jour par le conseil d’admnistration de LaCie en qualité d’expert indépendant, à l’effet de délivrer une attestation relative à l’équité du prix offert dans le cadre de l’offre publique, y compris dans la perspective d’un éventuel retrait obligatoire.

La transaction aurait pour effet de combiner deux portefeuilles de produits et de technologies hautement complémentaires, en ajoutant les solutions de stockage grand public haut de gamme, les solutions de stockage en réseau (NAS) et les logiciels de LaCie à la gamme Seagate de produits de stockage grand public standard. Cette opération favoriserait la stratégie de croissance de Seagate sur le marché du stockage grand public, en particulier en Europe et au Japon, et apporterait à la société de solides capacités d’ingénierie et de développement de logiciels, ainsi que des partenariats avec plusieurs distributeurs clés.

L’opération devrait être neutre sur le résultat par action de Seagate pour l’exercice 2013.

A la suite de la réalisation de la cession de ses actions à Seagate, M. Philippe Spruch rejoindrait Seagate afin de prendre la tête de la branche stockage grand public du groupe Seagate. M. Philippe Spruch aurait sous son autorité M. Patrick Connolly, actuellement vice-président et directeur général du groupe vente au détail de Seagate, ainsi que M. Pierre van der Elst, jusqu’ici directeur général délégué de LaCie. Les conditions financières dont bénéficierait M. Philippe Spruch dans le cadre de ses nouvelles fonctions ne sont pas fixées à ce jour et seront en conséquence détaillées ultérieurement, notamment dans le cadre de la note d’information relative à l’offre publique.

« Seagate est fortement engagé sur le marché en pleine croissance du stockage grand public et commercialise les produits les plus dynamiques. LaCie a bâti une marque grand public exceptionnelle en fournissant des produits innovants haut de gamme depuis de nombreuses années. Cette opération aurait pour effet de doter Seagate d’un jeu de compétences hautement complémentaires, d’étendre considérablement nos offres de produits grand public, d’y ajouter des solutions de stockage en réseau (NAS) reconnus, de renforcer notre gamme de stockage NAS pour entreprises et d’enrichir nos capacités de développement de logiciels », souligne Steve Luzco, Président Directeur Général de Seagate. « Nous sommes également très heureux de voir Philippe Spruch, véritable visionnaire et leader dans le secteur du stockage grand public, rejoindre Seagate pour diriger notre branche produits de stockage grand public. »

« Avec la prolifération des équipements informatiques et des contenus aujourd’hui partagés et stockés, la demande des consommateurs va croissant pour des solutions de stockage de marque et de qualité », commente Philippe Spruch, PDG de LaCie. « Nous sommes enthousiastes face aux avantages potentiels que cette combinaison pourrait apporter à nos clients et collaborateurs en augmentant nettement notre envergure et en nous ouvrant de nouveaux marchés. Nous nous réjouissons à la perspective de mettre les ressources d’une société d’une toute autre dimension à la disposition de notre clientèle à travers le monde. »

LaCie va lancer le processus d’information et de consultation de son comité d’entreprise relatif à l’opération envisagée, conformément à la législation française. Une fois ce processus mené à son terme, Seagate et M. Philippe Spruch devraient conclure un accord définitif relatif à l’opération envisagée en vue de réaliser l’acquisition par Seagate de la participation majoritaire détenue par M. Philippe Spruch et sa société affiliée. L’acquisition desdites actions devrait être réalisée au cours du troisième trimestre 2012, après examen par les autorités administratives. Seagate lancerait alors une offre publique d’achat pour les actions restant en circulation de LaCie (suivie le cas échéant d’un retrait obligatoire), sous réserve du feu vert de l’AMF. Cette offre devrait être réalisée au troisième trimestre 2012.

L’opération est soumise à l’approbation des autorités réglementaires aux Etats-Unis (autorité de la concurrrence), en France (autorisation du Ministre de l’économie au titre de la règlementation relative aux investissements étrangers), ainsi que dans les autres juridictions concernées (autorité de la concurrence en Allemagne), et subordonnée aux autres conditions d’usage.

Morgan Stanley & Co. LLC est intervenu en tant que conseil financier et Allen & Overy LLP en tant que conseil juridique auprès de Seagate dans le cadre de cette opération. De Pardieu Brocas Maffei A.A.R.P.I intervient comme conseil juridique des cédants et de LaCie.

À propos de Seagate Technology

Seagate est le leader mondial des disques durs et des solutions de stockage. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.seagate.com.

À propos de LaCie

Implanté en Amérique, en Europe, en Asie et au Moyen-Orient, LaCie est le premier constructeur de périphériques de stockage PC, Apple et Linux. LaCie se différencie par le design épuré et la performance technique de ses produits. Fondé en France en 1989, les actions LaCie sont admises aux négociations sur le marché Euronext de NYSE-Euronext à Paris (code ISIN FR0000054314 – mnémonique LAC). Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.lacie.com/fr.

# # #

Avis concernant les déclarations prévisionnelles de Seagate

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles au sens de l'article 27A du Securities Act de 1933, ainsi que de l'article 21E du Securities Exchange Act de 1934, dans leurs versions amendées. Elles concernent notamment nos projets, nos stratégies, nos perspectives et nos estimations de la croissance du secteur pour le trimestre fiscal se terminant le 30 juin 2012, et au-delà. Ces déclarations présentent des informations sur nos perspectives et incluent des mots tels que « envisage », « prévoit », « estime », « pense », « projette », « anticipe », etc. Ces déclarations provisionnelles reposent sur les renseignements dont dispose Seagate à la date de publication du présent communiqué. Par conséquent, les attentes, prévisions et hypothèses actuelles comportent un certain nombre d'incertitudes et de risques qui pourraient produire un écart sensible entre les résultats réels et ceux prévus dans les énoncés prospectifs. Ces risques, incertitudes et autres facteurs peuvent être indépendants de la volonté de la société Seagate. En particulier, l'incertitude de la conjoncture économique mondiale continue à peser sur les performances opérationnelles et financières de la société Seagate, car les particuliers et les entreprises peuvent être enclins à continuer de différer leurs achats en réponse au resserrement des crédits et à des informations financières négatives. Les risques et les incertitudes incluent également, sans toutefois s'y limiter : l'impact des fluctuations de la demande et l'environnement tarifaire très concurrentiel pour les disques durs, notamment compte tenu de la conjoncture économique et commerciale actuelle ; la capacité de Seagate à référencer, fabriquer et vendre ses disques durs en volume croissant, de façon rentable et sans sacrifier la qualité, notamment ses nouveaux disques dont les coûts sont inférieurs ; l'impact d'annonces de produits concurrents et la possibilité d'une offre excédentaire dans le secteur en ce qui concerne des disques spécifiques ; la capacité de la société à atteindre les objectifs de réduction des coûts dans le cadre de ses plans de restructuration ; le risque que la transaction récemment exécutée avec Samsung Electronics Co., Ltd. (« Samsung ») implique des coûts significatifs pour Seagate ou ne lui permette pas d'obtenir les résultats escomptés ; et l'interruption non négligeable de la chaîne logistique du secteur en raison des graves inondations ayant touché différentes zones de la Thaïlande. Des informations concernant les risques, les incertitudes et d'autres facteurs en raison desquels les résultats peuvent différer sensiblement de ceux prévus dans ces déclarations sont fournies dans le rapport annuel (formulaires 10-K et 10-K/A) de la société, déposés respectivement à la commission américaine des opérations de bourse (SEC) le 17 août 2011 et le 24 août 2011, et dans le rapport trimestriel de la société (formulaire 10-Q) déposé à la commission américaine des opérations de bourse (SEC) le 25 janvier 2012. Les déclarations de ces documents sont intégrées dans le présent communiqué de presse pour référence. Ces déclarations prévisionnelles ne représentent en aucun cas les points de vue de la société Seagate à une date ultérieure. Seagate n'est par ailleurs en aucun cas tenue d'actualiser ces déclarations prévisionnelles en fonction de circonstances ou d'événements survenant après la date à laquelle elles ont été formulées.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant