SeaFrance : liquidation judiciaire

le
0
Le tribunal de commerce de Paris a estimé que les deux offres de reprise présentées par Louis Dreyfus Armateurs (LDA) et par la CFDT, syndicat majoritaire de l'entreprise, n'étaient pas satisfaisantes en l'état. Avec une vidéo BFMTV

Fin de non recevoir pour les repreneurs potentiels de SeaFrance. Le tribunal de commerce de Paris a prononcé ce lundi la liquidation judiciaire de la compagnie française de ferries en Manche SeaFrance, mais en maintenant l'activité jusqu'au 28 janvier 2012. Le tribunal a estimé que les deux offres de reprise présentées par Louis Dreyfus Armateurs (LDA), associé au groupe danois DFDS, et par la CFDT, syndicat majoritaire de l'entreprise, n'étaient pas satisfaisantes en l'état. Il a cependant laissé la porte ouverte à la présentation de nouvelles offres avant le 12 décembre.

SeaFrance emploie 880 salariés CDI et 200 CDD, selon les saisons. Le plan proposé par le tandem LDA-DFDS prévoyait la sauvegarde de 460 emplois équivalent temps plein, le maintien de SeaFrance sous pavillon français, la reprise de trois navires pour 5 millions d'euros et un investissement de 50 millions pour des réparations aux bateaux. La Scop défendue par la CFDT prévoit de conserver l'intégra

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant